• Bohl et Gros gaspillent et nous appauvrissent

    7ème plus forte hausse de la dette en France !

    Metz Mags d'octobre et de novembre

    Magazine Metz Métropole n° 55 de novembre 2012

    Campagne superficielle et inutile

    Grand Orient à Queuleu

    Méthodes musclées à Woippy

    Sinik

    Rêve et réalité

    Bourrage de boîte

    Conseil municipal de Metz - Un budget primitif 2013 irresponsable

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Metz bien gérée ?

    --> Télécharger 10 ans ensemble <--

    --> Télécharger Metz Magazine de décembre <--

    "10 ans ensemble" est un "hors série spécial 10 ans de Metz Métropole" sur papier glacé, tiré à 120.000 exemplaires, aussi creux qu'inutile et coûteux. Les pages ne sont même pas numérotées, c'est dire combien elles sont interchangeables. Jean-Luc Bohl, Directeur de la publication, Président de Metz Métropole, Maire de Montigny-lès-Metz, UDI (parti de Borloo), pose sous un lustre en cristal, soutenu à droite et à gauche (ça ne s'invente pas) par 2 sièges confortables, avec, en fond, une statue d'art et les drapeaux français et européen. Pour qui se prend-il ?

    Bohl et Gros gaspillent et nous appauvrissent

    Les deux soutiens pour tenir debout : Grosdidier à droite, Gros à gauche

     

    Metz Mag de décembre, tiré à 74.000 exemplaires, est dans la ligne des précédents numéros, c'est une revue luxueuse de 44 pages dont plus de 90 % sont creuses, et le reste relève de la manipulation :

    l'édito du maire, Dominique Gros, PS, et la page 27 veulent nous faire croire que la ville est bien gérée et que les impôts n'augmentent pas. C'est tout le contraire. 

    Contrairement à ce qu'affirme le maire dans chaque numéro de sa coûteuse et inutile revue, les impôts augmentent, j'engage le lecteur à suivre les liens au début de cette page.

    La présentation est trompeuse, car le maire, au lieu de se référer au début de son mandat, se compare aux autres villes, toutes plus endettées les unes que les autres. Lui n'a fait qu'augmenter les dépenses ; c'est parce qu'il a bénéficié d'une situation extrêmement saine en arrivant à la mairie (grâce à la gestion rigoureuse de son prédécesseur, Jean-Marie Rausch) qu'il peut encore parader avec de bons chiffres, cependant en train de se dégrader dangereusement. Seule la comparaison par rapport à son arrivée est pertinente, il s'était engagé, pour être élu, à ne pas augmenter les impôts de Metz et de l'agglomération, il a trompé les électeurs.

    Dominique Gros reconnaît qu'il nous prépare un avenir sombre, en se vantant de "plus de redistribution, les dotations aux associations culturelles, sociales et sportives sont à un niveau élevé 251 euros par habitant à Metz" (est-ce qu'un enfant est un habitant ?) "contre 160 euros pour la moyenne nationale", ce qui représente 57 % de plus à Metz que la moyenne nationale (et chacun sait que nous vivons au dessus de nos moyens, jusqu'au jour où tout va s'effondrer, mais nos "élites" sauront égoïstement rebondir, comme elles le font en permanence) !

    De même, Dominique Gros se vante de "plus d'investissement porteur d'avenir" (mais surtout de dépense !), "296 euros par habitant contre 267 euros pour la moyenne nationale, ce qui représente 11 % de plus à Metz que la moyenne nationale ! C'est grave.

     

    Hacène Lekadir, adjoint au maire, PS, en remet une couche page 33 :

    Le budget d’investissement : + 17 % entre 2007 et 2012, nous permet des actions nombreuses (351 euros par habitant à Metz contre 284 euros pour la moyenne nationale) au service des Messins : amélioration des cantines scolaires, du périscolaire, accompagnement de la jeunesse et des étudiants, un soutien au monde associatif important (+ 32 % depuis 2008) parce que vital pour le lien social et le vivre ensemble. Enfin, nous menons une politique dynamique pour l’attractivité économique et urbanistique de la ville par le développement des ZAC.

    NB. J'ai corrigé les fautes d'orthographe.

    Première remarque : les chiffres sont différents de ceux de Dominique Gros, ce qui est assez surprenant dans un même document !

    Certaines affirmations ne sont pas démontrées : en quoi les cantines scolaires et "le périscolaire" ont-ils été améliorés ?

    Le reste est du blabla socialo-bobo :

    que signifie qu'il faut "accompagner la jeunesse" ? Lui donner les moyens de devenir libre, autonome et responsable ?

    "Le monde associatif" ne veut rien dire, c'est du jargon. La famille fait-elle partie du monde associatif ? Englober la famille dans ce jargon est une réduction de ce qui est fondamental pour construire des adultes responsables.

    "Le lien social" est aussi du jargon. Les actions contre les "incivilités" du transport en commun sont-elles incluses dans le lien social ? L'apprentissage de la morale, de la politesse sont-elles des priorités incluses dans le développement du "lien social".

    "Le vivre ensemble" : voir les "10 ans ensemble" de Metz Métropole. Quoi ensemble ? Metz-plage et Nuit Blanche ?

    Et la dernière phrase citée est symptomatique de manque d'imagination et de vision.

     

    La seule vraie réflexion à lire dans Metz Mag est celle de Marie-Jo Zimmermann page 32 :

    METTIS: 150 ANS DE BILAN CARBONE NEGATIF

    Fallait-il faire tout cela et couler autant de tonnes de béton pour faire circuler simplement des bus au gasoil (54 litres aux 100 km) sur des voies dédiées, telle est la question que vous vous posez sans doute.

    Au- delà du (sur)coût, au-delà des problèmes de circulation dans la ville, c’est le patrimoine de notre cité bimillénaire qui est meurtri.

    La ville souffre tout comme ses habitants car c’est le METTIS qui devrait s’adapter à la ville et non l’inverse.

    En pleine crise économique, rendre inaccessibles les commerces sur une telle durée, voire définitivement pour certains, est-ce bien responsable ?

    Est-ce bien raisonnable de faire le choix d’un bus trois caisses de 24 mètres de long (!) et de le faire passer dans le cœur de la ville aux rues étroites ?

    Est-ce réellement un choix visionnaire que d’acquérir des bus hybrides qui roulent au gasoil, alors que ce dernier est désormais classé cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé ?

    Les travaux du Mettis ont généré plus de 55.000 tonnes de CO2 alors même que ce système de transport ne va engendrer qu’une économie de 374 tonnes de CO2 par an. Il faudra donc 150 ans à minima pour que les émissions évitées par le report modal du Mettis ne deviennent «carbone positives» c’est à dire supérieures aux émissions générées par la conception du Mettis.

    La vérité c’est que nous avons bel et bien un bus au diesel qui ne participe en rien à la diminution de la consommation des énergies fossiles. Consciente d’ailleurs de son mauvais choix technique, la Municipalité suggère déjà, alors que Mettis n’est même pas en place, le remplacement dans 10 ans de toute la flotte de bus (35 millions d’euros) pour passer au tout électrique.

    Alors que Metz était pionnière de l’écologie urbaine elle n’est pas encore entrée dans l’ère du développement durable et encore moins dans l’ère des économies.

     

    Cette analyse pertinente ne plaît pas aux deux comparses Dominique Gros et Jean-Luc Bohl. Ce dernier a déclaré "Mettis, il y a encore des gens qui sont contre. Ils seront surpris au moment de l'inauguration... J'ai encore lu récemment des bêtises sur Mettis dans un magazine municipal".

    "Des bêtises" ? C'est minable* ! (*Jean-Marc Ayrault, premier ministre, PS.) Gros et Bohl voudraient que la population soumise leur soit reconnaissante, ce qui permet par exemple à ce dernier de parader dans un costume de Président, bien soutenu à droite et à gauche, dans sa revue en papier glacé.

    Il est vrai qu'il est amusant de voir Nathalie Colin Oesterlé (Nouveau Centre - UMP, désormais intégré à l'UDI, le parti de Bohl et Borloo), élue sur la liste de Marie-Jo Zimmermann, en opposition avec Bohl, pourtant du même parti. C'est tout à son honneur, cela montre qu'elle n'est pas otage d'un système de pensée qui opprime les habitants.

    Bohl (UDI) bien soutenu à droite et à gauche. On aura compris que ce sont Dominique Gros (PS) et François Grosdidier (UMP). Ce dernier a déclaré : "L'inauguration du Mettis sera un moment historique. Beaucoup plus fort que l'inauguration du Centre Pompidou - Metz pour la vie quotidienne de nos habitants. C'est un projet qui dépasse largement le clivage droite /gauche. J'ai entendu une personnalité politique messine (Marie-Jo Zimmermann, NDLR) dire que si elle avait été maire, il n'y aurait pas eu le Mettis. Eh bien heureusement qu'elle n'a pas été maire !"

    Eh oui, Grosdidier, comme Bohl, roulent pour Gros, en Mettis !

    Une telle unanimité ne peut s'expliquer que par un travail en Loge 

    Mais ça, on ne saura pas, c'est secret.

     

    Extraits de l'intervention de Nathalie Colin-Oesterlé (élue sur la liste de Marie-Jo Zimmermann) lors du Conseil Municipal du 20 décembre 2012 :

    Bohl et Gros gaspillent et nous appauvrissentBohl et Gros gaspillent et nous appauvrissentBohl et Gros gaspillent et nous appauvrissent

    « Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"7 mois après »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Janvier 2013 à 09:53

    Bonjour Philippe,

    Petite question : dans les liens entrants qui arrivent sur votre blog (chez Wordpress, ils appellent cela les 'référents'), avec-vous remarqué si certains proviennent de http://www.data-observer.fr/corporate/fr ? Cela m'est arrivé une fois sur un article sur le Moyen-Pont (il y avait aussi quelque chose comme un /metzmetropole/ dans le lien).

    Certains articles sont aussi twittés dans les 5-10 mn à peine qui suivent leur publication, et pas par moi !

    Qu'une grande marque ou une collectivité locale veuillent savoir ce qui se dit sur elles sur le web peut éventuellement se comprendre, tout dépend de ce qu'elles font du résultat : si c'est pour améliorer la qualité de leurs produits ou de leurs services, c'est acceptable ; si c'est pour faire taire les critiques, c'est autre chose !

    Je suis donc curieuse de savoir si Big Brother Metz Métropole is also watching you !

    Bonne journée !

    2
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Samedi 5 Janvier 2013 à 13:32

    Chère Pascale,

    nous sommes surveillés, c'est évident. Y-compris par Metz Métropole !

    La pensée unique hait ceux qui s'écartent du chemin imposé, et veut les contenir de gré ou de force.

    On vit dans le "meilleur des mondes". Certains complices y trouvent leur compte.

    Croyez-vous que les concepteurs de cette pensée unique envisagent une quelconque remise en cause ?

    Non.

    C'est leur erreur.

    Leur talon d'Achille est l'orgueil.

    Ces gens se croient tout puissants, mais ce ne sont que des girouettes sans véritable boussole.

    Leur boussole est celle de leur propre intérêt.

    Ils se croient au dessus des autres. Ils usent de moyens malhonnêtes pour maintenir leurs avantages.

    Or ils ne sont que poussière, comme nous. En niant ce fait, ils créent sur terre leur propre malheur. Je les plains.

    3
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 09:34

    100% d'accord avec vous, Philippe ! Une petite pensée quand même pour leurs sbires qui font le sale boulot pour eux (car ces grands messieurs ne se mouillent jamais directement, je l'ai bien vu à la basilique Saint-Vincent) : si jamais les choses tournaient mal, ils seraient lamentablement abandonnés par leurs généreux commanditaires... Ce serait bien qu'ils en soient conscients avant de se jeter sur le nonosse qu'on leur donne à ronger en récompense. Mais cela demande de la maturité, qualité qui se perd, comme tant d'autres, dans notre société.

    Passez un bon dimanche !

    4
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 10:53

    Plus que de maturité, je parlerais de sens des valeurs. On se comprend.

    Bon dimanche, chère Pascale !

    5
    Ileana
    Mercredi 18 Juillet à 00:57
    Comment est-ce queje porrais vous rencontrer, PhilippePhilippe, car nous partageons le même argumentaire et j'ai déposé une plainte contre Bohl et Gros que je voulais aboutir?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :