• La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Travaux Mettis à la Patrotte

    Bohl et Gros gaspillent et nous appauvrissent

    La saignée - entre l'ancienne gare et l'hôpital Belle-Isle

    L'été sans les bagages

    La balafre du Mettis

    Lettre à tous les Messins

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Lien entre le Mettis et le symbole LGBT.

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    On rape les bords :

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Il ne reste rien du mur :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Moyen-Pont, devenu esplanade : 

    Le Mettis de Royale à Woippy

    On construira une pyramide pour enterrer Dominique Gros et Jean-Luc Bohl !

    Le Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    On aurait pu l'appeler "station de la Basilique", on lui a donné un nom étrange :

    Le Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    Le Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Tous les vestiges ne sont pas épargnés :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Les ponts sont recouverts de bitume, pas de béton :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    On passe à une voie pour le bus, je ne sais pas comment ils vont se croiser :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    On repasse à 2 voies :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    On tourne dans un entonnoir, c'est pas le même gabarit qu'au Moyen-Pont :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Traditionnel embouteillage avenue de Thionville :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Les immeubles ont été rénovés, mais seulement l'extérieur !

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Faudra encore faire un petit effort :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    Fort Knox, la police de Woippy :

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    La saignée du Mettis de Royale à Woippy

    « Queuleu au printempsBlason de Metz »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ouly
    Vendredi 26 Avril 2013 à 12:49

    Permettez une précision sur le général Éblé.

    C'est un des rares types qui sur un temps de quelques jours a désobéi deux fois à Napoléon.

    A Moscou d'abord, lorsque l'empereur qui voulait gagner du temps sur le retour a ordonné de se débarrasser des outils en les abandonnant, Éblé général du génie a préféré que ses hommes conservent leur matériel, ça a permis à ceux-ci de construire deux ponts sur la Bérezina lors de la retraite qui à ce moment ressemblait furieusement à une fuite.

    La seconde fois sur cette même Bérezina lorsque Napoléon craignant d'être rattrapé lui a intimé la destruction des-dits ponts, Éblé a attendu encore quelques heures permettant à une bonne partie de l'arrière-garde (Victor-Ney) de passer elle aussi, sauvant ainsi pas mal de grognards. Du coup, ce qui devait être une défaite fut en fait une victoire.

     

    J'ai toujours apprécié les rebelles, ce sont eux qui font avancer le monde*, ce brave général est un spécimen merveilleux.

     

    * Songeons un instant à ce que nous serions si dans la nuit des temps il ne fut un rebelle  contestant sa condition de quadrupède...

     

     

    2
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Vendredi 26 Avril 2013 à 13:23

    Les pires personnalités sont les béni-oui-oui, je suis d'accord avec vous ! Merci pour ce commentaire cultivant et de bon sens.

    3
    Vendredi 26 Avril 2013 à 20:38

    Merci Ouly pour cette leçon d'histoire, et merci Philippe pour ce reportage photographique !

    On dirait que la mairie à l'intention de baptiser la station devant la place Saint-Vincent "Goussaud", du nom d'un ancien maire de Metz qui est à l'origine en 1803 de l'installation du lycée Fabert dans les locaux conventuels de l'abbaye Saint-Vincent, et qui a fait percer en 1806 la petite rue qui porte son nom, celle qui longe la basilique et d'où l'on voit les tours et le chevet. (Sur le site officiel, cette station s'appelle pourtant bien encore Saint-Vincent : http://mettis.metzmetropole.fr/carte-reseau-mettis.html)

    La boucle se referme doucement mais sûrement : sous Rausch déjà, le quartier était devenu le "quartier des Isles", la nouvelle station est nommée Goussaud, un jour, la basilique sera vendue à Bouygues ou à quelque promoteur parce que la municipalité n'aura pas les moyens de l'entretenir, on enlèvera les croix à son sommet, ses cloches ne sonneront plus, on lui donnera un beau nom bien amerloque sans aucune référence à quelque saint, il ne restera plus qu'à débaptiser la place et la rue Saint-Vincent, et notre merveilleux évêque, que tout le web catholique encense aujourd'hui, aura terminé sa carrière en apothéose !

    4
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Vendredi 26 Avril 2013 à 21:53

    Et on aura multiplié par 10 le nombre des caméras de surveillance, pourtant, l'insécurité aura augmenté, Metz sera un coupe-gorge. Pourquoi en serait-il autrement, sans spirituel, sans référence, sans valeur, sans morale, sinon la morale laïque de Peillon ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :