• Coeur impérial

    AVERTISSEMENT

    Unesco : qui va l'emporter ?

    Cuisine gratuite à la Manufacture des tabacs

    Muse - Quartier de l'Amphithéâtre

    Ecoquartier des coteaux de la Seille

    Royale Impériale

    Quel avenir pour Bon Secours ?

    Vue sur l'hôpital Notre-Dame de Bon Secours

    ND de Bon Secours à la moulinette

     

    On nous bassine avec la République et ses valeurs, mais pour faire du tourisme ou du business, rien ne vaut "royal" ou "impérial" !

    Coeur impérial

    Le choix du prestige

    habiter promotion

    Claude Rizzon promotion

    demathieu bard

    Coeur impérial

    Maison du projet : sur l'espace public, vente d'appartements Claude Rizzon

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Politique de traitement des friches, avec le financement de la ville de Metz et de l'Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL)

    Coeur impérial

    Zone urbanisée sensible

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    Melchiorre démolition, Navara TS (VINCI)

    Coeur impérial

    Coeur impérial

    « Porte SerpenoiseMetz Mag de janvier - février 2017 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ouly
    Samedi 21 Janvier à 21:54

    Alors que je comptais encore parmi les habitants de la bonne ville de Metz, cette expression n'existait pas, à tout le moins je ne l'ai jamais entendue. On parlait alors du quartier de la gare tout simplement.

    Si un visiteur de ce blogue peut me préciser à quel empereur il est fait référence ça comblerait une de mes nombreuses lacunes, merci par avance.

    Si comme je l'entrevois il s'agit de Whilelm, c'est une horreur absolue que de rendre dans une ville martyre un tel hommage à son bourreau. N'oublions pas que le personnage est impliqué plus que nul autre dans le conflit mondial ayant généré le plus grand nombre de victimes humaines, Verdun, la Somme, le Chemin des Dames, Ypres, c'était lui.

    Évidemment, les nouvelles édiles ne sont pas à ça près, après l'hommage à Charles le téméraire celui dédié à Whilelm coule de source, sans doute est-il prévu de lui ériger en centre-ville une statue plus imposante encore que celle de Koblenz.

    J'ai honte !

    cry

     

     

     

    2
    Samedi 21 Janvier à 23:07

    Très intéressant, votre commentaire, cher Ouly ! Je laisse les historiens répondre.

    ça me semble du même ordre que la commémoration de Martin Luther par le pape <- cliquer

    3
    Ouly
    Dimanche 22 Janvier à 00:21

    Pour ce qui est de Whilelm, le premier ministre anglais Lloyd George souhaitait sa pendaison, (il trouva refuge aux Pays-Bas) il faut dire que lui était contemporain de l'individu, comme les Messins qui parlaient du quartier de la gare...et non d'un infâme quartier impérial. Z'ont bien fait fait de mourir ceux-là, mais leurs sépultures doivent être agitées.

    Mais il est possible que je me trompe, il y eut un autre empereur dans l'histoire messine, Charlemagne qui y avait ses quartiers avant que de fréquenter Aachen. Mais cette hypothèse ne colle pas du tout avec l'endroit qui du temps de Charlemagne était certainement agricole.

     

    4
    messine
    Samedi 28 Janvier à 18:48

    Triangle impérial, c'est me semble-t-il une invention de l'association des commerçants du quartier gare il y a quelques années... c'est sûr que ça sonne bien par rapport à quartier gare...

    Cœur impérial, c'est la nouvelle invention de Rizzon et Habiter pour vendre le béton qui va couler sur l'ancien site de Bon Secours...

    Pour le reste Ouly, vous n'avez pas tort, mais le temps fait son œuvre.... il faut reconnaître que l'architecture que Guillaume nous a laissée est plutôt pas mal.

     

      • Ouly
        Dimanche 29 Janvier à 00:58

        Bonjour chère messine,

         

        le temps fait son œuvre, certes, mais que font les associations du Souvenir, les Anciens Combttants etc...?

         

        Et dites moi, parlez vous de cet immense compositeur que fut Louis de la Ferme aux Betteraves ?

        Je suppose que non, vous évoquez plutôt Beethoven, alors par pitié nommez le triste sire par son véritable nom : Wilhelm II (Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht).

         

    5
    Samedi 28 Janvier à 22:12

    C'est parce que vous êtes jeune, messine ; j'ai un jeune ami qui m' fait la même réflexion sur l'architecture. Mes arrières-grands parents habitaient Metz, ils ont dû abandonner leur maison à l'arrivée des Allemands, et se sont réfugiés à Toulouse, comme beaucoup de Lorrains. Je ne suis pas certain qu'ils admiraient l'empereur allemand ! Maurice Barrès n'appréciait pas non plus, au point de comparer la nouvelle gare prussienne à un "pâté de viande" et son toit à une "tourte aux épinards".

      • Ouly
        Dimanche 29 Janvier à 03:03

        En tant scions !

        Ce n'est pas sous Wilhelm II (oui, j'ma trompi dans la position de la “h” dans mes posts ci-dessus) que Metz est devenue germaine, mais sous son grand-père Wilhelm Premier (1870).

        Consécutivement à la pâtée que le second s'est prise, Metz est redevenue française (1918).

        Pour repasser aux mains teutonnes en 1940 puis françaises en 1944, apparemment il y a aujourd'hui un nouveau changement au moins dans certains esprits.

         

        Il y a déjà quelques années que je l'affirme, Adolf en a rêvé, Angela l'a fait !

        (Mettre l'Europe à sa botte)

         

    6
    messine
    Samedi 28 Janvier à 22:42

    en effet, j'ai toujours entendu dire que les messins détestaient leur gare, mais cela change avec les jeunes générations....

    Ce qui n'empêche pas de se souvenir malgré tout, grâce à l'histoire familiale (deux de mes grands-parents sont nés juste avant la guerre 14)...

      • Ouly
        Dimanche 29 Janvier à 01:13

        « il faut reconnaître que l'architecture que Guillaume nous a laissée est plutôt pas mal. »

        Comme il était gentil ce salopard là !

        Savez vous qu'à cette époque il y avait une forme de résistance, plusieurs immeubles furent construits dans un style bien de cheux nous pour tenter de contrecarrer cette imposition stylistique.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :