• Sentiment d'impunité

    Je n'ai jamais eu de compte en Suisse

    Bourrage de boîte

    La saignée - entre l'ancienne gare et l'hôpital Belle-Isle

    Beau clocher de l'église Saint-Martin

    Saremm : Société aménagement restauration Metz Métropole

    Metz Mag (socialiste) de février 2013

    On est gavé

    Voleur chinois

    Pont de Hurleloup

    PV électronique

    Caméras de surveillance

    Saignée sous surveillance

    "Espace retrouvé"

    Sentiment d'impunité

    --> Télécharger Metz Mag de mars 2013 <--

    La pagination ne recule pas, malgré la crise : 44 pages de communication du Maire aux frais des contribuables.

     

    Une information sympathique sur les noms de rues, en bas de la page 19 :

    Julien-François Jeannel, pharmacien militaire en poste à Metz pendant la guerre franco-prussienne ;

    Monsù Desiderio, nom qui cache l’identité de deux peintres nés à Metz à la fin du XVIe, Didier Barra et François de Nomé ;

    le nouveau Pont sur la Seille s’appellera désormais Pont de Hurleloup.

     

    Même page, on nous annonce entre 70 000 000 et 72 000 000 euros de coût global pour le futur Centre des Congrès.

    "48% Ville de Metz, 31% Metz Métropole, 21% Département de la Moselle", soit un total de 100 % du financement.

    NB. Metz Métropole - le mag' n° 56, page 4, au sujet du futur Centre des congrès : "Le budget estimatif de 62 500 000 euros HT comprend les études et la construction du bâtiment ainsi que l’acquisition de l’ensemble des mobiliers et équipements servant au bon fonctionnement du Centre des congrès et l’aménagement des espaces complémentaires à une activité congrès (restaurant et espaces de promotion/vente)." ça commence mal !

    "On peut donc envisager pour Metz, avec 61 000 journées congressistes par an, 15 000 000 euros de retombées économiques, dont 5 000 000 euros de dépenses en services et dans les commerces."

    Mais, si c'est autant rentable, pourquoi ne pas faire appel au privé ?

     

    Rue du Juge Michel, l'espace "retrouvé", page 28

    Cet espace "retrouvé" est plutôt une saignée au coeur de la vieille ville classée.

     

    Une page complète sur les PV qui deviennent électroniques, page 31

    quel progrès dont on va tous profiter !!!

    Témoignage de Jacques le 4 avril : "Viens de me prendre 3 PV "informatisés" à 35 euros, avenue Robert Schuman, coup sur coup par la Poste, pour 3 stationnements soi-disant gênants, sur le même emplacement 3 soirs de suite, et par le même agent verbalisateur (même pas descendu de la voiture, car je les ai vus tourner en plus, et pour cela, emprunter en voiture et à contre-sens, une voie fermée à la circulation pour travaux). Aucune info sur mon pare-brise après la 1ère "pseudo" infraction : pour moi, c'était, et reste encore, une place autorisée. Ville qui part en coui..e depuis quelques années !!! Pas moi qui ferais de la pub pour Metz !!!!"

     

    Restauration de l'église Saint-Martin, page 39

    On y lit en fin d'article que les travaux ont duré 3 ans, mais le coût n'est pas communiqué.

     

    Subvention de 1 800 000 euros Pour Metz Métropole Développement, page 32 en bas à droite

    Le président de ce gouffre financier est Thierry Jean, qu'on retrouve également comme administrateur de la Saremm (Société aménagement restauration Metz Métropole), qui brasse aussi des millions d'euros. Est-ce bien raisonnable ?

     

    Dossier de 6 pages sur l'insécurité, pages 20 à 25

    Si le Maire consacre 6 pages sur ce sujet, c'est un aveu.

    L'insécurité naît du sentiment d'impunité.

    Ce sentiment d'impunité est partagé par les voyous et les menteurs.

    Il est nécessaire de remettre les choses en ordre, avec des actions, pas des discours mensongers.

    « "Je n'ai jamais eu de compte en Suisse"Mettis : la désolation »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :