• Saignée sous surveillance

    Caméras de surveillance

    Les publications des gaspilleurs

    Sentiment d'impunité

    Le Mettis ne monte pas les côtes

    Les clignotants passent au vert

    --> télécharger Metz Mag de mai 2013 <--

    Je cite Dominique Gros dans son édito : "Mettis a permis une requalification urbaine tout en respectant le patrimoine."

    Cette précision sonne comme un aveu, c'est typique chez Dominique Gros, il ne peut s'empêcher de revenir sur les lieux du crime.

    Metz Mag de mars titrait en couverture : "Metz, une ville sûre", c'est du même tonneau.

    Dominique Gros construit sa vérité dans sa bulle, de façon déconnectée du monde réel, comme un autiste.

    Metz est défigurée par la saignée du Mettis, comment est-il possible de parler avec aplomb de "respect du patrimoine" ?

    Une phrase plus loin, le maire reconnaît tout de même :

    "Cependant, ces chantiers ont notamment provoqué (...) des désagréments aux automobilistes et des difficultés aux commerces locaux."

    Ah, si c'est le maire qui le dit !

    Je vous propose d'écrire à la place du maire, dans les commentaires en fin d'article, une phrase à la suite, telle que vous auriez aimé la lire dans l'édito. 

    On pourra la comparer à celle, bien réelle, de l'édito :

    "A tous, je donne rendez-vous le week-end du 5 et 6 octobre pour l'inauguration de Mettis, qui sera un grand moment festif."

    J'explique l'absence de compassion du maire, qui propose "un grand moment festif" aux gens qui souffrent, par un caractère d'enfant, obnubilé par son jouet du moment. Ce qui se passe autour n'a que peu d'importance à ses yeux.

    Ensuite, le maire (parti socialiste) explique que "120 caméras vont être installées dans les stations et rames du Mettis, les parkings relais, et également tous les grands lieux de passage et d'affluence".

    Thierry Jean a avalé son bol de crapauds vivants !

    Saignée sous surveillance

     

    La page 19 a pour titre : "vidéosurveillance : un des outils de la tranquillité publique".

    Les autres outils ? Accrochez-vous :

    1) "redressement structurel et fonctionnel des copropriétés et réalisation de travaux indispensables : sécurité et économie d'énergie prioritairement." ;

    2) "colocation solidaire et accompagnement de 62 enfants grâce à l'investissement de 67 étudiants messins bénévoles."

    Voilà les moyens prioritaires de la mairie pour assurer la sécurité des habitants. 

    Avez-vous confiance dans ces potions pour rendre Metz plus sûre ?

    « Les publications des gaspilleursUMP et PS : pourris ou pas ? »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Mercredi 8 Mai 2013 à 23:27

    Ma proposition de "phrase à la suite" :

    Pour limiter les désagréments aux automobilistes, et les difficultés aux commerces locaux, nous avons pris un certain nombre de mesures qui sont expliquées en page x.

    Et puis je supprime l'invitation à l'inauguration. Je remplace par :

    Le service des nouvelles lignes débutera le lundi 7 octobre, toutes les informations pratiques seront publiées sur le site www.tcrm-Metz.fr/nouvelles-lignes, ou données dans les lieux habituels d'achat des titres de transport.

    On trouvera notamment en page x :

    Toute personne peut, depuis le début du projet, exprimer ses doléances ou ses propositions, ou tout simplement poser une question concernant les nouvelles lignes par courriel à l'adresse tcrm-nouvelles-lignes@metz.fr ou bien par courrier à la mairie,  en indiquant ses nom et adresse postale. Un médiateur (nommé en conseil municipal) assure une réponse dans un délai maximum d'un mois. Toutes les doléances, propositions, questions et réponses sont publiées de façon anonyme (sauf acceptation de publier prénom, nom, quartier) sur le site internet www.tcrm-Metz.fr/nouvelles-lignes consultable publiquement.

    Le médiateur fournit un rapport synthétique lors de chaque conseil municipal, comprenant les problématiques soulevées et les réponses apportées, ainsi que les propositions.

    Ainsi, depuis le début du projet, les principales réponses et propositions suivantes ont été apportées et réalisées : ...

    2
    Jeudi 9 Mai 2013 à 09:58

    Vous êtes gentil de prêter à Dominique Gros un caractère d'enfant, cher Philippe ! Je le vois plutôt comme un gourou de secte ; petit extrait de Wikipedia à ce sujet :

    En France, les associations antisectes définissent les gourous comme des personnes qui seraient seules détentrices d'une vérité absolue (par exemple grâce à une révélation), ce qui leur permettrait d'exercer un pouvoir totalitaire sur les membres de leur secte.

    Le gourou est associé au culte de la personnalité. Dans son acception négative, le terme désigne un imposteur, édictant des règles strictes, diabolisant l'extérieur de son groupe, avec des intentions cachées et principalement dans le but d'obtenir l'asservissement de ses adeptes. L'image historique se change subrepticement en une image totalitaire.

    Belle fête de l'Ascension, agrémentée de ce vent d'Espérance qui souffle depuis quelque temps sur notre pays !

    3
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Jeudi 9 Mai 2013 à 11:35

    Merci chère Pascale.

    Je suis de naturel gentil , j'aime l'Homme, avec ses faiblesses, parfois très grosses, je crois à l'action de la grâce et de nos prières ! Je pense par exemple à la petite Thérèse qui priait pour un criminel condamné à mort.

    Bonne fête à vous aussi, nous attendons maintenant la Pentecôte avec impatience, pour le secours du saint-Esprit, car il n'est pas facile humainement de voir partir l'Homme-Dieu si attachant. 

    4
    Ouly
    Jeudi 9 Mai 2013 à 18:23

    En lisant le billet de Pascale, une image s'est formée dans mon esprit, celle de Bergoglio !

     

    5
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Jeudi 9 Mai 2013 à 19:39

    ça faisait longtemps, mon cher Ouly 

    6
    Jeudi 9 Mai 2013 à 20:01

    Sacré Ouly, vous n'en démordrez donc pas ! L'Eglise catholique a certes fait des erreurs dans son histoire, et elle en fait encore, mais bien compris et bien vécu, le catholicisme est la plus belle des religions, celle qui nous tire vers le haut en nous encourageant à faire fructifier nos Talents, celle qui nous aide à repartir si nous avons un coup dur ou si nous faisons une bêtise, celle qui nous respecte aux moments de la vie où nous sommes les plus fragiles.

    Et si le catholicisme est si souvent attaqué par les politiques, les médias, les cultureux, c'est que ceux-ci veulent nous transformer en être serviles, bons à faire et à accepter tout et n'importe quoi.

    Vous n'êtes pas de ces gens-là, Ouly ! Vous êtes trop fin dans votre culture et dans votre humour. Et vous avez un vrai bon sens, de vraies valeurs comme celles sur lesquelles a été construit notre pays depuis 2000 ans (et qui lui font cruellement défaut depuis 40 ans).

    Pardonnez-moi de vous dire ceci (et je promets que ce n'est pas pour vous insulter), mais il y a du vrai catholique en vous !

    Quant à Philippe qui prie pour Dominique Gros, alors là, c'est bien plus que de la gentillesse !

    7
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Jeudi 9 Mai 2013 à 20:44

    Ben oui, nous devons prier pour nos dirigeants, c'est normal et nécessaire.

    Il y a les très belles oraisons du vendredi saint, dont celle pour les chefs d'état : "prions pour tous les chefs d'Etat et pour les membres de leur gouvernement et de leurs services, afin que Dieu notre Seigneur dirige leur esprit et leur coeur selon sa volonté pour qu'à jamais nous vivions dans la paix."

    Vous avez raison sur Ouly, chère Pascale !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Jeudi 9 Mai 2013 à 21:09

    J'étais un peu moqueuse, mais c'est vous qui avez raison, Philippe ! Allez, je vais m'y mettre aussi ! Bonne soirée !

    9
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Jeudi 9 Mai 2013 à 21:18

    Bonne soirée Pascale, je ne vous ai pas oubliée, ni Ouly, ni les autres lecteurs, lors de notre prière familiale.

    10
    Ouly
    Jeudi 9 Mai 2013 à 23:49

    Navré Pascale, mais la définition colle si bien au personnage.

     

    C'est précisément parce que les religions transforment les hommes en êtres serviles que je ne les supporte pas.

    Avez vous eu vent du discours papal consécutif à la catastrophe de Dacca (Bangladesh), risible lorsque l'on connait les conditions de vie et d'exploitation dans les couvents et monastères.

    Le truc est peut-être que contrairement à vous je ne considère pas mon pays comme s'étant formé il y a deux mille ans, il existait bien avant. D'autant que si la secte fut créée il y a deux mille ans, elle a mis une poignée de siècles à pénetrer le pays.

     

    @micalement.

     

    11
    Vendredi 10 Mai 2013 à 14:34

    Cher Ouly, mais en quoi le pape François vous empêche-t-il de vivre la vie que vous voulez ?

    Je travaille dans un bureau où mes collègues prennent un immense plaisir à casser du sucre sur Jésus, sur le pape, sur les curés, sur toute forme de religiosité, catholique de préférence. Et à part ça, leurs "dieux", ce sont les derniers machins à la mode (vêtements, cosmétique, technologie, meubles), la télé, les people, le politiquement correct, les petits soucis de santé (un pet de travers donne lieu à un discours de 10 minutes, avec tous les détails à l'appui)... Où est la liberté là-dedans ?

    Sur le fait que certains religieux ne sont pas vraiment dignes de leur sacerdoce, je pourrais moi aussi vous raconter plein d'histoires. Mais outre le fait qu'ils ne sont heureusement pas majoritaires, cela n'enlève rien à la beauté du message du Christ.

    Et pour les 2000 ans, c'était juste pour citer un chiffre rond.

    J'espère qu'il fait plus beau chez vous qu'ici, car le temps est désespérément tristounet !

    A une prochaine fois !

    12
    Ouly
    Samedi 11 Mai 2013 à 16:29

    Chère Pascale,

     

    j'ai déjà eu l'occasion de le mentionner ici, les religions et leurs pseudo-représentants n'ont plus aucun effet sur moi, à jamais vacciné.

     

    Je présume votre bureau proche de Metz, confirmation de certaines de mes affirmations à notre ami Philippe, tant à propos des gens qui se sont libérés du carcan religieux que du corollaire concernant le statut local.

     

    La liberté, c'est de décider soi-même des jours où l'on travaille ou pas, de sa façon de se vêtir, de ce qu'il convient de mettre dans son assiette etc.

    La dernière fois qu'une guerre a été engagée pour une question de mode vestimentaire ou de personnalité du monde des arts, ça remonte à quand...car pour la religion, non seulement c'est pas vieux, mais c'est même en cours aujourd'hui encore.

     

     

    Pour la météo, le regretté Coluche donnait sa définiton  de “La France, pays tempéré” : une moitié se pêle les c......s et l'autre se dore la pilule.

     

    @mitiés

     

     

     

     

    13
    Pascale.
    Samedi 11 Mai 2013 à 21:40

    Bonsoir Ouly,

    Je suppose que quand vous souhaitez décider des jours où l'on travaille ou pas, vous faites référence aux dimanches et jours fériés, dont beaucoup sont liés à des fêtes chrétiennes. Le dimanche est chômé en France car c'est un vieux pays catholique (eh oui !), là où d'autres cultures chôment le vendredi (ah oui, ce sont encore ces affreux obscurantistes de religieux qui ont imposé ça !). Bon. Quand la révolution française a prétendu supprimer la religion catholique et a imposé un nouveau calendrier inspiré du système décimal, les mois ont été divisés en trois décades, et le jour chômé arrivait au bout de 10 jours au lieu de 7. Pensez-vous vraiment que toutes les petites gens qui avaient un boulot pénible ont apprécié ?

    Indépendamment de toute considération religieuse, le fait d'avoir un jour chômé précis imposé à tous permet d'organiser toute la vie de la société, dans les entreprises, les administrations, les écoles, etc. Imaginez un instant que le dimanche chômé soit supprimé et que chacun puisse choisir celui qui lui convient... Certains voudraient travailler du jeudi au lundi, d'autres du mardi au samedi, etc. A part pour quelques grosses entreprises qui travaillent en flux continu, ce serait difficilement gérable. Et pour les écoles ? Dans les grandes villes, différentes écoles pourraient éventuellement proposer des jours de classe différents, mais pas dans les communes plus petites...

    Quant aux fêtes chrétiennes fériées, elles sont de plus en plus battues en brèche, grâce au très catholique Raffarin !

    La vraie liberté en matière de travail ne peut se faire qu'en période proche du plein emploi. Dans ce monde idéal, chacun pourrait trouver le travail qui lui plaît dans les conditions de salaire, d'horaires, de lieu, etc... qui lui conviennent. Nous en sommes très loin !

    Un des reproches que je fais aux évêques français est de n'avoir jamais combattu tout ce qui participe à l'appauvrissement généralisé des Français et au délitement de notre société : les impôts et charges confiscateurs, les carcans législatifs (interdits, quotas, police de la pensée, etc), qui obligent tant de gens à enterrer leurs Talents, les gaspillages d'argent public, la corruption, le mensonge organisé, l'école qui n'enseigne plus rien, etc, etc, etc.

    En se taisant, ils se sont faits complices de ce système... Mais ils n'auraient pas pu faire beaucoup plus que de dénoncer cela. Heureusement, ces maux ont été plus fortement combattus par des associations, dont certaines ouvertement catholiques, ou dans lesquelles des catholiques étaient pleinement investis.

    Car tous les maux énumérés ci-dessus sont le fait de gens qui revendiquent ouvertement leur anti-christianisme, et qui peuvent se permettre n'importe quoi puisqu'ils ne craignent pas l'enfer !

    Je sais, cher Ouly, que même si vous n'êtes pas croyant, vous valez un million de fois mieux que ces gens-là, mais c'est peut-être qu'il vous reste quelques brins de morale... chrétienne...?

    Oups, pardon, pardon, pardon, j'arrête pour ce soir !

    Bon dimanche euh...????

    P.S. : tout ce laïus pour répondre à un tout petit point de votre commentaire précédent... en espérant que je n'ai pas été hors sujet avec mon postulat de départ !

    Bon dimanche quand même !

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :