• Municipales à Metz : sondage du Républicain Lorrain

    Gros finalement élu avec le soutien de l'UMP

    "Metz est devenue une ville de gauche"

    Happy: we are from Metz !

    Happy commerces from Metz

    Elections municipales à Metz

    Intimidation politicienne

    1er tour des élections municipales à Metz

    Information tronquée

     

    Ce que souhaite le Républicain Lorrain :

    Municipales à Metz : sondage du Républicain Lorrain

    Municipales à Metz : sondage du Républicain Lorrain

    Sondage du Républicain Lorrain le 4 mars 2010 pour les élections régionales 2010

    "La Lorraine resterait à gauche après le scrutin des régionales, selon le sondage TNS-Sofres-Le Républicain Lorrain que nous publions aujourd’hui. L’enquête sur les intentions de vote au premier tour, le 17 mars, attribue 34 % des suffrages à la liste PS de Jean-Pierre Masseret, qui devance nettement Laurent Hénart (UMP, 26 %). Les Verts suivent à 13 %, devant le Front national (10 %)."

    Résultats (Ministère de l'Intérieur)

    1er tour

    Jean-Pierre Masseret (PS) : 34,35 % - Le seul qui est juste.

    Laurent Hénart (UMP) : 23,77 % (et non pas 26 %) - Il faut enlever 9 % des 26 % du sondage.

    Daniel Beguin (EELV) : 9,16 % (et non pas 13 %) - Il faut enlever 30 % des 13 % du sondage.

    Thierry Gourlot (FN) : 14,87 % (et non pas 10 %) - Il faut ajouter 49 % des 10 % du sondage.

    2e tour

    Jean-Pierre Masseret (PS et ses alliés) : 50,01 %

    Laurent Hénart (UMP et ses alliés) : 31,55 %

    Thierry Gourlot (Front National) : 18,44 %

     

    Elections présidentielles du 22 avril 2012 à Metz au premier tour

    PS : 28,91 %

    UMP : 26,73 %

    FN : 17,27 %

    Front de Gauche : 10,94 %

    Bayrou : 10,08 %

    EELV : 2,56 %

    Dupont-Aignan : 1,61 %

    NPA : 1,09 %

    LO : 0,55 %

    Cheminade : 0,26 %

    « Rue Mazelle insupportableMetz Mag de mars et avril 2014 »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Citoyen Résigné
    Dimanche 9 Mars 2014 à 17:23

    Est-ce surprenant ?

    Le citoyen "éclairé" ne se fait plus aucune illusion sur la sincérité de l'engagement de nos "politiques".

    A Metz, c'est une aubaine car les conseillers municipaux sont rémunérés (280 euros par mois), et donc être élu d'opposition permet de se constituer une rente intéressante (280 * 12mois * 6ans = 20160 euros non imposables !) surtout pour un élu d'opposition donc sans responsabilité.

    Avec toutes les révélations de la Presse, qui discréditent tant la droite que la gauche, coyez-vous franchement que l'honnêteté et le dévouement soit la vraie motivations de ces accros de la politiques qui ne cherchent qu'à se faire élire puis réélire jusqu'à ce que mort s'en suive ?

    Il est bien révolu le temps du Général de Gaulle qui payait de sa poche le 4heures de ses petits enfants chaque jeudi à l'Elysée !

    2
    Dimanche 9 Mars 2014 à 18:55

    Cher Citoyen Résigné, le Général de Gaulle n'était peut-être pas intéressé par l'argent mais il n'était pas si exemplaire que ça dans tous les domaines : il a fait des promesses solennelles qu'il n'a pas tenues, et il est responsable de l'abandon de populations qui ont été massacrées dans d'atroces conditions en Algérie, il a été bienveillant avec les Communistes et impitoyable avec ceux qui l'ont combattu.

    Pouvez-vous m'expliquer le rapport entre mon article et votre condamnation du fait que les Conseillers Municipaux reçoivent selon vous une indemnité non imposable de 280 euros par mois ? Croyez-vous que les personnes qui se battent pour être élues dans le but d'appliquer leur programme électoral aient pour objectif d'entrer dans l'opposition pour toucher la manne que vous dénoncez ? Qui selon vous présente un programme qu'il ne souhaite pas appliquer, uniquement dans le but de siéger dans l'opposition ?

    3
    Citoyen Résigné
    Dimanche 9 Mars 2014 à 19:03

    Je ne vous savais pas candidat... pour sembler agressé à tel point à l'expression libre de ma pensée républicaine.

    Faut-il être devin pour réaliser que diviser l'électorat par une multitude de listes conduit à favoriser au 2me tour le clan capable de se réconciler sur des thèmes consensuels ?

    Je persiste à penser que l'opposition, dans le contexte d'une élection, ne SERT A RIEN d'autre qu'à faire de la figuration et, dans le cas de METZ,  à être rémunéré légalement  par le contrubable sans réelle contrepartie.

    Démontrez-moi le contraire par l'analyse de ces 6 années passées !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Dimanche 9 Mars 2014 à 19:12

    Je ne suis pas agressé, je cherche à comprendre le sens de votre commentaire.

    Vous avez raison, l'opposition ne sert à rien quand elle est complice de l'action de la majorité. Ce n'est pas le but,  sauf si les programmes sont identiques ; dans ce cas la politique menée en passant de l'opposition à la majorité serait sensiblement la même, l'alternance souhaitée n'est que de façade, et le but est en effet la gamelle...

    5
    Citoyen Résigné
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:20

    C'est surtout le jeu démocratique qui a été volontairement faussé pour donner à la "liste en tête" tous les pouvoirs pour gérer "sans opposition" la ville : la liste arrivant en tête recueille d'office au minimum la moitié des postes auxquels s'ajoute, à la proprtionnelle de chaque liste, le reliquat des postes à attribuer... On arrive donc à 39 minimum pour le vainquer et 6 ou 7 pour les 2 listes arrivant à presque égalité 2ème et 3ème.

    Il faudrait se résoudre à un seul tour avec attribution des sièges à la proportionnelle des voix obtenues sans faveur pour le gagnant.

     

    6
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:39

    Je ne pense pas que ça change grand chose, dans le cas de Metz, marie-Jo Zimmerman a tout voté, dites-moi sur quel projet, sur quel sujet elle s'est opposée, c'est-à-dire a voté "non" ?

    7
    Citoyen Résigné
    Dimanche 9 Mars 2014 à 20:48

    Le citoyen résigné que je suis s'en "bat les **" et ne croit plus en l'engagement des politiques, à l'exception de quelques rares personnes qui, heureusement, sortent du lot...

    Quant à la Dame de Peltre... si elle en avait (des c**) elle briguerai un man,dait de maire dans son village pour faire profiter ses concitoyens de son expérience...

    8
    Pascale.
    Dimanche 9 Mars 2014 à 22:09

    Un peu de lecture pour ceux qui croient encore aux sondages :

    http://ripostelaique.com/90-des-francais-refusent-detre-sondes-et-ils-ont-raison.html

    9
    Visiteur
    Lundi 10 Mars 2014 à 09:40

    Peu importe les sondages en effet, ce qui compte c'est le résultat...


    Et il est vrai que la liste qui arrivera 1ère, fût-ce d'une seule voix d'avance, emportera au minimum 37 sièges sur 55, c'est-à-dire qu'elle sera en mesure de gouverner Mets à elle toute seule, sans tenir compte de l'opposition réunie.


    On attend des responsables politiques une approche consensuelle faisant abstraction de l'intéret partisans de l'appartenance politique de chacun afin de gérer la ville au mieux des intérets de tous.


    Or, à Metz plus encore qu'ailleurs, nous avons la droite (du centre droit à l'extrême droite) la plus bête du monde : s'il fallait inventer la machine à perdre la droite messine pourrait déposer son brevet et remporter le 1er prix au concours Lépine.


    Quelle chance pour le PS : presque une chance de ... cocus !

    10
    Lundi 10 Mars 2014 à 21:06

    Cher Visiteur,

    d'accord avec votre paragraphe n°3. Mais je ne comprends pas le paragraphe n°4. Quel est l'intérêt d'une droite "du centre droit à l'extrême droite" ? Quel programme devrait-elle appliquer ? En quoi sera-t-il différent de celui de la gauche du centre gauche à l'extrême gauche ? Je pose à nouveau la question : sur quels points précis Marie-Jo Zimmermann s'est-elle opposée (a voté "non") pendant les 6 dernières années ?

    Les électeurs feront leur meilleur choix. Ce n'est pas une question de chance, mais une question de cohérence et d'intelligence.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :