• Metz Mag de septembre

    Trois mois et demi après

    Circulation travaux : itinéraires conseillés

    Metz magazine de mai 2012

    Metz Mags d'octobre et novembre

    En toute sécurité et sans entrave

    9 mois après

    BAM

    Metz Mag de septembre

    Page 28 : la ville de Metz demande à la maîtrise d'oeuvre du projet de transport en commun Mettis et aux entreprises "d'accroître leur vigilance quant à la possibilité pour les passants de traverser ou de contourner un chantier en toute sécurité et sans entraves" :

    Metz Mag de septembre

    Metz Mag de septembre

    Ce magazine de 42 pages est globalement creux, je trouve stupéfiant que les écolos (EELV, qui gouvernent la ville avec le PS et le PC) laissent produire un tel gaspillage qui coûte cher à la population. Combien lisent les 42 pages ?

    Page 15, citation de Dominique Gros, Maire de Metz : "A Metz, il n'y a pas de quartiers oubliés. Seulement des quartiers qui rattrapent le temps perdu." Il est scandaleux de couper des arbres pour nous donner ce genre d'information sans aucun sens.

    Page 26, citation de Thierry Jean, adjoint au Maire : "Il s'agit d'élargir le périmètre de la signalétique urbaine et du jalonnement pour mieux intégrer ce nouveau quartier commercial dans la cité. Les flux de circulation du boulevard constituent un atout et il faut aider les commerçants à l'exploiter." L'adjoint s'écoute parler, mais c'est sans intérêt.

    Page 10, une information intéressante, mais folle : la luxueuse revue nous apprend que les taches noires du parking Mazelle coûtent 85 000 euros. Mazette ! ça fait cher la peinture noire, ça témoigne d'un mépris colossal pour la population travailleuse, d'une déconnection totale des réalités de la vie quotidienne des gens !

    Verrue dalmatienne

    Pages 19 et 27 sur les finances de la ville :

    on nous présente un graphique idiot qui montre une belle progression sans intérêt ; on nous explique qu'on a des excédents en 2011 de 10 000 000 euros, et qu'on va pouvoir ainsi se payer notamment une Boîte à Musique pour 3 300 000 euros (plus les frais de fonctionnement et de maintenance, qui seront récurrents). On apprend que les ZAC Sébastopol et Hauts de Queuleu rapportent à la ville 5 300 000 euros, donc sur le dos des entreprises, au détriment des emplois.

    La Boîte à Musiques

    On nous rappelle que la ville est peu endettée (grâce à la bonne gestion du précédent Maire) : "100 euros par habitant, contre 1 088 euros pour les villes comparables" ; cette répétition, à chaque occasion, est très inquiétante car elle dénote une tentation forte d'augmenter la dette, alors qu'il faut ensuite de nombreuses années pour se désendetter. Dans cette veine, on nous explique:

    "Profitant de taux faibles, nous avons souscrit en 2011 un "emprunt vertueux" de 7 000 000 euros pour des équipements utiles sur plusieurs générations et permettant la réalisation immédiate d'économies, notamment d'énergie". On se moque de nous ouvertement !

    On nous dit par ailleurs que la ville a des réserves de 30 000 000 euros placés en obligations d'Etat et auprès du Trésor Public. Ces réserves proviennent de la cession de 15 % des parts d'UEM en 2008 (sous le précédent Maire). Deux réflexions : est-ce le rôle d'une ville de placer tant d'argent, et d'emprunter par ailleurs ? Pourquoi la ville a-t-elle vendu ces parts ? Combien valent-elles aujourd'hui ? On tue la poule aux oeufs d'or.

    Saremm : Société aménagement restauration Metz Métropole

    Pages 21 à 25 sur Borny et la Patrotte, on lit beaucoup de bla-bla qui noie une information de première importance, pourtant survolée : Borny et la Patrotte sont situés "au centre de zones économiques porteuses d'emploi". Pourrions-nous en savoir plus ? Il est juste question, en haut de page 23, d'une Zone d'Activité Commerciale créée en 2004 sur 13 hectares, donc du temps de l'ancien Maire, dont l'actuel Maire pense tant de mal ! On nous vante en page 25 le futur travail de 9 étudiants qui vont mener "des actions citoyennes et solidaires" ! Cet exposé revient à "compter les oeufs dans le cul de la poule". Bla, bla, bla...

    Ce que je n'ai pas lu dans Metz Mag : le Maire a la volonté de réaliser un palais des congrès sur la Zac de l'Amphithéâtre pour 60 000 000 à 80 000 000 euros (prix de départ). Selon lui : "Cette réalisation est vitale pour le développement de la ville et de l'agglo. Et nos finances nous le permettent." Il est indécrottable !

    Metz Mag de septembre

    Metz Mag de septembre

    Ajout le 21 septembre 2012 : l'Adjoint Thierry Jean souhaite plus de subventions de Metz Métropole pour ses zones d'activités, "quitte à augmenter un peu la fiscalité" ! Bien entendu, il faut moins ponctionner les zones d'activités, mais en réduisant les dépenses, pas en augmentant les impôts ! C'est sidérant de voir avec quelle avidité les socialistes veulent toujours taxer plus.

    « Trois mois et demi aprèsCentre Pompidou attaqué par les aliens »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    messine
    Lundi 17 Septembre 2012 à 20:07

    Bonjour Philippe,


    oui, je me coltine l'entièreté des pages du magazine :-)


    J'avoue que le point culminant, c'était en effet l'emprunt prétendument vertueux.


    En attendant, je viens de recevoir la taxe foncière, et je déguste...


     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Lundi 17 Septembre 2012 à 20:58

    Taxe foncière "vertueuse"  

    On est déjà 2 à avoir lu tout Metz Mag, par masochisme sans doute !

    3
    messine
    Lundi 17 Septembre 2012 à 22:15

    Ca doit être ça!


    Au fait, j'ai consulté le site de Van Hool, la ville de Parme semble déjà avoir reçu les mêmes bus que ceux qui sont soi-disant promis en exclusivité à Metz:


    http://www.vanhool.be/FRA/actualite/actua20110409FR.html


    http://www.vanhool.be/FRA/actualite/vanhoolpresentelFR.html


    Si je comprends bien, les trolley-bus "ExquiCity" sont ceux livrés à Parme, et à Metz, nous auront les ExquiCity avec un design un peu différent, mais c'est  tout...


    Comme dit Alain Juppé: "les politiques ne changeront jamais!"


    (http://www.lepoint.fr/politique/juppe-les-politiques-ne-changeront-jamais-17-09-2012-1506968_20.php)

    4
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Lundi 17 Septembre 2012 à 22:26

    Merci messine.

    Bourrage de crâne avec nos impôts : nous arrivons à la même conclusion.

    J'aimerais savoir combien nous coûtent l'agence Avant-première, son vent, et le petit design pour satisfaire la mégalomanie de nos élus, à nos frais !

    5
    Ouly
    Mardi 18 Septembre 2012 à 15:16

    Bonjour à tous.

     

    La bonne ville de Nice s'est dotée il y a quelques années d'un tramway à rames de trente-trois mètres, après expérimentation celles-ci vont être remplacées par des rames de quarante-cinq mètres alors que les rames messines sont prévues à vingt-quatre mètres, cherchez l'erreur...

    Autre notable différence, le tram. niçois est sur rails, or la différence de résistance au roulement d'un pneumatique sur enrobé-pavés--béton n'a pas grand chose à voir avec celle d'une roue métallique sur rail métallique.  Je crains que sitôt le curieux choix¹ du mode pneumatiques engagé, la notion d'économies d'énergie ne soit aussi dérisoire qu'illusoire.

    Pour les amateurs de technologie, il ne faut pas oublier l'expérience pas vraiment heureuse de l'hybride de Han-sur-Lesse - déjà la Belgique - reprise à Nancy :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Transport_sur_voie_r%C3%A9serv%C3%A9e#Historique

     

     

    -¹ : Pas grave, les messins pourront reconduire une municipalité socialiste qui fera poser des rails dans la voie du mettis. Dépenser, c'est exister !

     

     

     

    6
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Mardi 18 Septembre 2012 à 20:47

    Merci Ouly !

    7
    Fredoi
    Mardi 9 Octobre 2012 à 16:20

    Si la ville de Parme a choisi le même TCSP c'est peut-être parce que ce nouveau "Bus" n'est pas si mauvais que cela... Alors qu'est ce qu'on en a à faire s'ils le reçoivent en même temps ou un peu avant nous!?!?

     

    Pour ce qui est de la place de la gare, il était absolument nécessaire d'y faire passer Mettis... Et je pense qu'elle sera bien mieux réussie après (plus accessible, plus sobre, et sutout plus vivante, espérons-le...)

    8
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Mardi 9 Octobre 2012 à 22:20

    Merci, Fredoi, pour ce commentaire,

    en effet, peu importe d'acheter ce bus en avant-première ou pas, c'est juste une question d'honnêteté de la part de ma mairie qui se targue d'avoir innové, par vantardise ou snobisme, alors qu'il n'en est rien : on aura un bus du commerce, à coût déraisonnable, parce qu'on aura payé une agence pour choisir 4 couleurs, et prescrire des cache-roues, c'est scandaleux, c'est bobo.

    Construire et détruire aux frais du contribuable est malheureusement ce qui se passe à la gare, il est irresponsable d'assouvir des rêves de grandeur sur le dos des habitants.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :