• Metz Mag de janvier 2015

    Metz Mag de décembre 2014

    Metz Mag de janvier 2014

    Mensonge sur les arbres coupés

    Gestion dépensière de cigale, paroles de fourmi

    Passages, théâtre lourdement subventionné !

    Festival Hop Hop Hop

    (un)dress code

    Catastrophe écologique

    Metz Mag de février 2015

    Metz Mag de janvier 2015

    --> Télécharger la revue au format pdf <--

    Beau progrès, on passe de 44 pages à 36, ce qui est un bon début. Selon moi, il ne faudrait pas dépasser 20 pages qui représentent tout de même déjà 61 arbres coupés par mois !

     

    Edito - D. Gros toujours "fier"... -à-bras.

    Il se dit en faveur de la petite enfance et de l'éducation, mais en réalité il a imposé à Metz des rythmes scolaires coûteux pour la collectivité et les parents ; autrement dit il fait l'inverse de ce qu'il proclame, il n'aide pas les parents, pas les familles, pas les enfants ;

    il vante son centre des congrès : "C’est dire combien ce projet correspond parfaitement à notre identité comme à nos besoins." Mais ce centre arrive trop tard (celui de Nancy est opérationnel) et va plomber les finances de la ville et de l'agglomération Metz Métropole ; s'il était si rentable, chiche de laisser le domaine privé faire son beurre avec ce mirifique projet ?

    Il baisse les aides au foot et au tennis professionnels, mais il maintient ses grasses subventions à des oeuvres culturelles contestables pour public déraciné bobo : encore un effort Monsieur le Maire !

     

    Baisse de tarif du chauffage urbain (page 8)

    Quel besoin de développer cette bureaucratie socialiste habituelle ? Pour payer moins, il faudra consommer moins, selon des formules qui ne sont pas présentées dans l'article et qui sont très douteuses. Quand on sait que le Maire a mis en place une taxe communale faramineuse injuste sur l'électricité, il n'y a aucune raison de croire à ses bonnes intentions ! ça sent l'embrouille, l'usine à gaz, si j'ose dire.

     

    Préserver l'arbre (page 10)

    Nous avons tous été témoins de l'abattage de magnifiques arbres, l'opération "charte" du Maire est symptomatique de ses méthodes : écran de fumée sur ce qui ne va pas, grandes déclarations de fierté de ce qui a été accompli alors qu'il devrait en avoir honte.

     

    Dossier spécial budget (pages 14 à 25)

    Ce dossier est à comparer à celui de janvier 2014 : finis les chiffres, c'est la brume hivernale complète, il n'est plus possible de comparer l'évolution d'une année sur l'autre. ça vous étonne ?

    vue aérienne page 14 : étonnamment, on ne  voit jamais les voies du bus diesel Mettis qui ont défiguré Metz ;

    priorités ciblées page 16 : le centre des congrès bien entendu, mais il n'est pas question de TCRM-Blida qui semble pourtant être très important si j'en crois l'adjoint à la culture Hacène Lekadir page 27 : "attractivité économique avec deux projets phares : le centre des congrès et TCRM-Blida qui attireront les investissements économiques de demain" (sur le mode : "demain, on rase gratis") ;

    subventions aux associations page 25 : on retrouve Metz en Scènes pour 4 300 000 euros, le festival Passages pour 175 000 euros, le Festival Hop Hop Hop pour 90 000 euros, les Messins apprécieront ! (Voir les liens en haut de cet article.)

    Metz Plage en photo page 31 : aucune mention des coûts financiers et environnementaux !

     

    Le plus intéressant : l'expression des groupes politiques (page 26)

    « Le bus Mettis au gasoil couleCanalsat sur les publicités du bus Mettis »

  • Commentaires

    1
    messine
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 21:33

    Je ne suis pas passée depuis un moment, alors je répare cet oubli en souhaitant une Bonne Année 2015 à tous les lecteurs, particulièrement Ouly, et aussi à  vous Philippe!

    2
    messine
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 21:36

    J'ai cru lire quelque part que "Metz magazine" allait passer d'une publication mensuelle à une publication bimestrielle... On se demande d'ailleurs pourquoi, car le maire dit par ailleurs que "tout est réalisé en interne", sous-entendant que cela ne coûte pas grand chose...  Le personnel va-t-il désormais travailler à mi-temps?

    3
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 21:45

    Merci pour vos voeux, chère messine !

    La raison d'être de Metz Mag n'est pas de fournir des emplois, sinon, on va poursuivre l'augmentation des impôts et de la dette. Le personnel interne aussi doit être bien utilisé. Or je trouve qu'un Metz Mag de 20 pages distribué à tous les foyers messins tous les deux mois serait largement suffisant. Les 44 pages luxueuses mensuelles de 2014 ont un coût qui n'est pas justifié.

    4
    messine
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 22:03

    Je suis d'accord avec vous.

    Ce que je voulais dire, c'est que ça m'étonnerait qu'on fasse des économies de personnel: on ne va pas se séparer de fonctionnaires, et je doute que quelqu’un bossant dans un service de communication soit réaffecté à d'autres tâches plus utiles. Mais on peut toujours espérer!

    5
    Vendredi 9 Janvier 2015 à 22:04

    J'espère smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :