• Metz inspire

    Festivus

    Un mois de manipulation

    Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    Metz inspire

    Metz inspire

    --> lien

    Merci Ouly !

     

    Mariage pour tous : Christine Meyer n'est pas favorable au projet de loi

     

    Un maire de Moselle qui a des c., Jean-Marie Buchheit :

    « C’est dommage que de nos jours il n’y ait plus assez de grand philosophe qui se manifeste à travers ses écrits sur le sujet, ce qui pourrait constituer une base ô combien réfléchie sur cette question primordiale de notre société que nous nous posons tous à un moment donné : Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

    Je ne conteste pas les choix de vie sexuelle qui sont différents du mien. Il en faut pour tous les goûts et les goûts et les couleurs, gaies ou tristes, restent discutables. Avec la mise en place du Pacs, la société a reconnu le droit fondamental de liberté individuelle quant au choix d’un partenaire sans faire nécessairement référence à sa sexualité ni à son sexe, alors que le mariage prévoit l’union de deux personnes de sexe différent.

    Minorités sexuelles

    Basé sur ce qui reste un fondement de notre société républicaine et civile, la liberté, le dispositif du Pacs offre une réelle intégration aux minorités sexuelles dans une société qui, outre la reconnaissance du libre arbitre, ouvre aussi des droits et des devoirs aux intéressés. Le mariage qui reste un fondement de l’équilibre de notre société à travers la cellule familiale, trouve sa justification dans l’organisation de la reproduction de l’espèce humaine et de la filiation.

    Le temps a prouvé qu’il reste un socle fondamental même si les viscicitudes de la vie le mettent souvent à mal et qu’il a fallu inventer le divorce pour corriger certaines situations particulières et souvent douloureuses. Il n’en reste pas moins vrai que le mariage est un contrat de droit privé ouvrant des droits et des devoirs à deux personnes dont la complémentarité sexuelle est naturelle et évidente. C’est d’ailleurs la source, si j’ose dire, du foyer familial et de son développement harmonieux vers la famille. Et ça c’est une évolution incontestable.

    Amour base essentielle

    Je n’ai rien à redire quant au choix d’homosexualité pratiqué par certaines personnes. Je n’ai pas compétence pour dire s’il s’agit d’une déviance. En tout cas, on sort de la ligne naturellement admise depuis des siècles visant à admettre le bien-fondé de la complémentarité des sexes pour procréer.

    Il est vrai aussi que les progrès de la médecine ouvrent de nouvelles perspectives en matière de procréation médicalement assistée. Cette recherche avait été initiée pour donner aux couples infertiles la possibilité d’engendrer malgré tout. Cette aide vers une famille naturellement composée s’oppose donc à la gestation pour autrui, la location d’utérus, aux mères porteuses ce qui n’est qu’une nouvelle forme de prostitution : un détournement de la nature sans mise en valeur d’un sentiment d’amour qui reste la base essentielle pour assurer l’équilibre d’un couple et au-delà d’une famille.

    Nous avons le devoir moral de donner à un enfant l’entière capacité de vivre pleinement sa vie en ayant acquis les bases d’une expérience construite sur la cohabitation de deux personnes de sexe différent : ses parents. Et c’est là que l’on trouve la richesse de l’équilibre philosophique de notre vie.

    Equilibre moral

    Ainsi il apprendra à être responsable, à savoir faire des concessions, à donner de l’amour pour le seul plaisir de le partager. Il comprendra qu’il y a des différences dans l’Etre et le devenir, entre les autres et soi-même. Sans doute assurons-nous ainsi l’équilibre moral et intellectuel des personnes en leur faisant découvrir leur rôle et place dans l’évolution de notre société sur des bases prospectives à long terme.

    Nous mettons en œuvre le ciment qui unit les composantes d’une société sur des valeurs reconnues et partagées. Que nous propose-t-on aujourd’hui ? Unir par le mariage deux personnes de même sexe leur donnant par conséquence le droit à l’adoption et à la procréation. C’est faire fi des hommes et des femmes hétérosexuels qui composent en majorité notre société et ceci depuis des siècles. C’est dénaturer l’élan naturel qui pousse l’homme vers la femme et inversement pour créer une véritable harmonie dans la procréation et l’éducation des enfants.

    Les choses en face

    Et si la procréation médicalement assistée n’avait jamais existé le problème ne se serait jamais posé. Dans une société républicaine, c’est la majorité qui décide en prenant en compte les contributions éventuelles à la réflexion proposées par les minorités. La décision s’impose à travers la Loi. Et personne ne peut y déroger.

    Alors ayons le courage de regarder les choses en face. Dans une société qui perd ses repères, à la recherche d’un avenir, où la place de chacun reste entière, nous ne devons pas nous affranchir de ce qui naturellement fait partie de notre vie et le traiter à la légère.

    Il fut un temps où une situation de cette nature ne pouvait être affirmée sans risquer des conséquences fâcheuses. Aujourd’hui elle se pose : il faut donc y trouver les réponses et les accepter. C’est là que doit se trouver l’évolution. Il faut aussi dans ce contexte accepter que l’obligation de célébration d’une cérémonie de mariage de personnes homosexuelles ne s’impose pas aux officiers d’état civil, objecteurs de conscience. Que le droit d’accepter ou de refuser reste un paramètre d’harmonie personnelle du célébrant. Nous devons savoir nous engager à faire de la société de demain une société heureuse, dans laquelle les institutions civiles, de même que les religions d’ailleurs, rassemblent autour d’un idéal partagé et ne divise pas sur des différences. »

     

    MARIAGE POUR TOUS. Je suis homosexuel, pas gay : cessez cette confusion !

     

    Metz inspire

    Dénaturation du mariage : Monseigneur Raffin écrit aux catholiques de son diocèse

     

    Anatole se demande comment on fait les bébés ?

     

     

    Metz inspire

    « Travaux rue François de CurelRendez-vous traditionnel et familial »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :