• Metz bien gérée ?

    Bohl et Gros gespillent et nous appauvrissent

    Après 2 ans : vide et creux

    BAM

    Le Mettis est souvent en panne

    Nuit Blanche Metz

    Interview du Luxemburger Wort

    Les clignotants passent au vert

    Metz Mag de novembre-décembre 2015

    Metz bien gérée ?

    Dans Metz Mag de septembre 2013, luxueuse revue en papier glacé de 44 pages payée par nos impôts, on essaie de nous convaincre par des extraits d'articles de presse que Metz est bien gérée, que la dette et les impôts baissent : pages 6, 7, 19. Mais c'est faux.

    --> télécharger la revue <--

    Au lieu de mettre à disposition des contribuables de Metz les comptes officiels, ces pauvres contribuables sont noyés d'informations imprécises : dans Capital du 8 juillet 2013, il est question de 387 euros de dette par habitant pour l'intercommunalité, alors que dans l'article du Point du 20 juin 2013, les 387 euros par habitant (??) correspondent à la dette de la commune et de son agglomération.

    Rien que pour le bus au gasoil Mettis, 300 000 000 euros divisés par 230 000 habitants (Metz Métropole, dont 125 000 pour Metz) donnent 1 300 euros de dépense par habitant, ce qui est colossal.

    Il faut ajouter aussi les dépenses de :

    65 000 000 euros TTC (280 euros de dépense par habitant) du Centre Pompidou (qui est vide) et de

    12 000 000 euros TTC (100 euros de dépense par habitant) de la "Boîte à musique" (à la charge de la ville de Metz),

    sans compter le coût de la dette et les frais importants de fonctionnement ! 

     

    Personne ne peut donc croire à la propagande socialiste de la luxueuse revue.

    Alors, il est indécent de fêter la colossale dépense comme c'est prévu lors de la Nuit Blanche des 5 et 6 octobre, en ajoutant 600 000 euros, coût sans doute encore sous-évalué.

    Page 32, Patrick Thill compare le coût des travaux à Metz avec ceux de Nancy : "c’est 70 millions d’investissement pour Nancy et 230 millions pour Metz, soit 3 fois plus. Un peu plus de 5 millions d’euros au kilomètre à Nancy, comme à Strasbourg, contre près de 13 millions au kilomètre pour Metz."

    Remarque : Patrick Thill retient le chiffre officiel de 230 000 000 euros pour le Mettis, mais on peut imaginer que ce chiffre est bien en dessous de la réalité, en comptant par exemple tous les réseaux qui ont été déplacés par idéologie, rien ne devant se trouver sous la "voie royale". C'est pour cela qu'il est sans doute plus réaliste d'envisager une facture globale de 300 000 000 euros. Seul un audit à ce sujet permettra d'y voir clair.

    Nous n'avons pas fini de payer les dépenses pharaoniques de Jean-Luc Bohl (UDI) et Dominique Gros (PS).

    « Interdit aux famillesCampaniste »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Julien_
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 16:41

    Votre analyse, Philippe, est pertinente (comme d'habitude !).

    J'avais fait moi-même ces 2 dernières années (2012 et 2011) l'analyse du coût par habitants de Metz-Plage comparativement à Paris-Plage.

    C'est édifiant ! Sans parler des comptages dont je doute (après avoir observé la méthode...) qu'ils soient sincères... mais c'est de bonne guerre de "gonfler" les chiffres, à Metz on sait faire n'est-ce-pas !

    Je me suis rendu (à mes frais bien sûr) en TGV à Paris pour me rendre compte de ce qu'est Paris-Plage pour comparer la valeur ajoutée de cette manifestation en termes de plu-value touristique et citoyenne.

    Là encore c'est édifiant car Metz n'est qu'une pâle copie de Paris, et mis à part la PUB tape-à-l'oeil messine... c'est beaucoup trop d'argent gaspillé pour pas grans chose...

    Nos impôts augmentent, le pays est en crise financière, économique, sociale et citoyenne : n'est-ce pas criminel de dilapider nos économies de la sorte ?

     

    2
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 17:23

    Bonjour et merci Julien. Je suis de votre avis : on dépense mal à Metz, on a la folie des grandeurs, et on n'a pas le sens des réalités, c'est très inquiétant pour l'avenir.

    3
    Julien_
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 17:34
    Julien_

    Par exemple en 2011, avec 17 jours sans pluie  seulement la municipalité affichait une fréquentation de 170.000 visiteurs à Metz-Plage soit une moyenne de 10.000 visiteurs par jour...   Etait-ce possible ?   La seule chose qui soit vérifiable c'est que les 500.000 euros seront répartis sur ... 120.000 habitants et ... un peu moins de ... 20.000 contribuables !   (moyenne de 3 personnes par foyer, 50% de contribuables imposés) C'est gravissime !

    4
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 18:53

    Ce calcul est exact, chaque dépense de la ville devrait être présentée avec son impact dans les impôts.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :