• Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    Metz inspire

    Luttons contre l'homofolie

    Education : l'agrément national de SOS homophobie annulé

    Le Tribunal administratif de Paris annule l’agrément « Education nationale » accordé à SOS homophobie

    Halte à ceux qui veulent "déconstruire" les enfants !

    Quand une ministre louait le mariage homo dans un collège

    Coup de gueule d'Olivier Marchal sur la pédophilie

    Plus de 624.800 britanniques ont signé une pétition contre le “mariage” gay

    Jouets : Super U, l’enseigne super politiquement correcte

    Interruption sacrilège de la Messe des Rameaux à la cathédrale

    Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    Bien chers agglomérés de la région messine... et autres,

    poussé par mon insatiable esprit "badaud", où pouvais-je bien me trouver en ce samedi après-midi 15 décembre, sinon au départ de la manif' messine en faveur du "mariage gay" ?

    En observateur candide et sans malice... en témoin attentif... ; sans plus.

    Dès l'abord, ce fut la surprise.

    Sur son char, avec une petite semaine de retard, Saint Nicolas était présent... !

    Que pouvait-il bien faire dans un tel contexte ?

    Etait-il invoqué comme protecteur, voire inspirateur du "mariage pour tous" ?

    Une présence d'autant plus insolite que, dans le même temps, des pancartes vouaient à la malédiction toute politique réputée "théocratique" (sic) dans notre département concordataire.

    Comprenne qui pourra...

    Sur d'autres pancartes ou calicots, des slogans d'un goût douteux, tels que : "Intégristes, caressez-vous" !

    Un groupe conduit par une demi-douzaine d'élus représentait notre cité de Metz : 1 conseillère régionale, 5 ou 6 conseillers municipaux, ceints de leur écharpe tricolore, dont les adjoints à la Culture, à la Jeunesse et à la Démocratie participative.

    S'ensuivait une cinquantaine de membres de l'association "Couleurs gaies" et de l'Inter LGBT, reconnaissables à leur emblème arc-en-ciel ("emprunté ", bien malgré lui, au peuple Inca et à ses actuels descendants !).

    En clôture, les supporters habituels du mouvement "gay" ("Jeunesses socialistes", anarchistes de la CNT, membres du NPA cher à M. Besancenot).

    Le tout représentant, au départ, un groupe de quelques 200 participants environ.

    Ainsi vont les jours...

    Samedi dernier (8 décembre) je battais le pavé nancéien en opposition au projet gouvernemental du "mariage pour tous".

    En ce tout dernier samedi, j'observais la marche des opposants aux opposants !

    Toujours hier, mais cette fois en toute fin d'après-midi, sous une fine pluie persistante, sous un vent modéré, mais constant, rassemblés pour la translation des reliques de Saint Vincent à Saint Clément, nous étions bien davantage !

    Bien à vous, engagés ou non dans tel ou tel combat...

    Dominique, de la minorité (invisible) des messins issus de la diaspora bretonne.

    Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    Chers amis,

    je vous invite à lire ce billet dans lequel vous pouvez remplacer 'place de la République' (de Paris) par 'place Mazelle'. Cela ne vous rappelle rien ?

    Les folles idées de Bertrand Delanoë

    DG ne fait que du Delanoë... en pire.

    Sébastien

    Manifestation hier en faveur du "mariage pour tous"

    --> Charte <--

    « Grande roueBohl et Gros gaspillent et nous appauvrissent »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ouly
    Lundi 17 Décembre 2012 à 11:58

    L'argumentaire de l'égalité des droits est fallacieux.

     

    En tant qu'hétéro mâle, j'ai le droit d'épouser une femme, or les homosexuels l'ont tout autant. Que cette possibilité ne les interesse pas est d'un autre domaine que celui de l'égalité des droits.

    En réalité, ce qu'ils réclament ce n'est pas l'égalité - au contraire - c'est un droit supplémentaire celui d'épouser un conjoint de son propre sexe.

     

     

    A propos de Nicolas, avez vous vu une représentation de la Cène ?

    Où sont les femmes ?

    La tradition chrétienne est bâtie sur l'homosexualité (les rares femmes n'y occupent que des rôles mineurs et dévalorisés) alors rien d'étonnant à ce qu'un St.Nicolas ouvre une manif homo.

     

    2
    Ouly
    Lundi 17 Décembre 2012 à 16:09

    Qui faut-il être et que faut-il avoir dans la tête pour faire porter - dans les rues parisiennes le dimanche 16 décembre 2012 - une telle pancarte à un enfant ?

     

     

    3
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Lundi 17 Décembre 2012 à 21:26

    En effet, c'est répugnant !

    4
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Lundi 17 Décembre 2012 à 21:31

    Cher Ouly, je pense que vous vous trompez en affirmant que les femmes n'occupent que des rôles mineurs ou dévalorisés dans la tradition chrétienne. Le seul être humain monté au Ciel avec son corps est la sainte vierge Marie, elle occupe la plus grande place humaine dans le Ciel, après Dieu. Elle est Mère de Dieu, trouvez-vous que c'est un rôle mineur ?

    5
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Lundi 17 Décembre 2012 à 21:39

    Au sujet de la photo d'Ouly :

    Apologie de la pédophilie

    6
    Ouly
    Mardi 18 Décembre 2012 à 08:41

    Eve, c'est la conasse qui a succombé au malin déguisé en serpent pour nous foutre tous dans la merde.

    La femme de Loth, c'est cette autre conasse qui s'est retournée quand il ne fallait pas...(Elles n'écoutent jamais, trois mille ans plus tard ça n'a pas changé)

    Ce sont les filles du même Loth qui décidèrent de forniquer avec leur père, lui - comme par hasard - ne s'aperçut de rien, tiens donc !

    Noé a construit l'arche avec ses fils, les filles devaient être parties faire du shopping.

    C'est Rébecca, femme d'Isaac qui trompa son mari en permutant ses fils avec la complicité de poils de chevreau.

    Job sur son tas de détritus était un mec bien car il prenait son sort avec stoicisme, sa femme était certainement dans la même mouise, mais personne n'en parle.

    Que faisait Sara la femme d'Abraham quand cet abruti voulait tuer son fils ?

    Tamar bru de Juda tomba dans la prostitution.

    Et pour les prostitués, que dire des deux du jugement de Salomon.

    Le rôle de Jezebel était tellement gratifiant qu'en punition elle fut dévorée par des chiens.

    Abigayl trahit son époux Nabal pour épouser David.

    Athalie fit tuer les enfants de David (sauf un qui s'était planqué).

     

    C'est un mec, David qui terrasse le géant Philistin, mais c'est une femme, Dalila qui trahi Samson.

    Les trucs positifs pour les garçons, les turpitudes, maladresses, malveillances pour les nénéttes, nous sommes bien en présence d'une mythologie mysogyne.

    Quand Jésus ressuscite quelqu'un, c'est Lazare un mec, pour une femme il serait resté aux abonnés absents.

    Et tout est du même tonneau, jusqu'à la pecheresse qui essuia le visage de Jésus lors du chemin de croix et qui n'eut rien de mieux à faire que lui sussurer à l'oreille “Avec la Sabena, vous y seriez déjà !”, ce à quoi le supplicié répondit en tapotant le bois de la croix “Merci monsieur Ségalo, ça c'est du meuble...!”  Euh...là je crois que je m'égare...

     

    Pour la Cène j'ai une réponse, comme le repas est sur la fin, les filles sont déjà à la plonge.

    En ce qui concerne la pédomanie, il faut malheureusement admettre qu'au sein des institutions religieuses on a dépassé le stade de l'apologie, on est carrément au cœur de l'action.

     

     

     

    7
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Mardi 18 Décembre 2012 à 21:39

    Cher Ouly,

    c'est dommage d'avoir tant de culture religieuse et de s'en servir si mal.

    Le péché originel n'est pas celui d'Eve, mais celui d'Adam et Eve. Pourquoi rejetez-vous la faute sur Eve ?

    Vous ne parlez-vous jamais de votre femme, est-ce parce qu'elle vous serait inférieure ?

    Pourquoi le patron de la zététique est-il un homme et pas une femme ? Regardez l'article de Wikipédia sur le sujet : pas une femme n'est citée pour avoir contribué à cette religion.

    Chacun a son rôle, je ne comprends pas qu'avec votre expérience et votre intelligence, vous ne respectiez pas cette différence, voulue par Dieu (la nature, si vous préférez) ?

    Vous parlez de "trucs positifs" pour les garçons ? Pensez au disciple Juda, trouvez-vous positif de trahir un ami, de le faire condamner à mort injustement, pour de l'argent, puis de se suicider ? Pensez à St Pierre, trouvez-vous positif de renier un ami par lâcheté. Et St Paul, trouvez-vous positif de persécuter les Chrétiens, dont St Etienne ? Etc.

    Enfin, vous évoquez encore une fois la pédérastie supposée du clergé. Je vous ai déjà répondu à ce sujet. J'affirme qu'il n'y en a pas plus que chez les profs, instits, moniteurs de colo, ou chez les adeptes de la zététique. C'est déjà trop, et cela s'explique par une adaptation au monde, complètement dérangé de 1968, même au sein de l'Eglise. Admettez que cela complète la liste sur les "trucs positifs des garçons" ! Vous avez publié une photo répugnante un peu plus haut, essayez de trouver un tel irrespect des enfants dans les manifs qui défendent le mariage traditionnel !

    Amitiés, ainsi qu'à votre épouse,

    Philippe

    8
    Ouly
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 15:37

    Ayant fait mes “humanités”, mes profs de latin et de grec me faisaient traduire pas mal de textes mythologiques , de fait je connais donc aussi relativement bien les dieux romains et grecs. Par plaisir je me suis également interessé aux dieus celtes qui sont mes préférés, je me laisse à rêver que ce furent ceux de mes ancètres...

    Par contre, je suis très loin d'être pointu en panthéon egyptien ou en brahmanisme, bouddhisme etc. Je connais un peu Confucius, mais son œuvre est plus pilosophique que théologique.

    Ces connaissances, je m'en sers pour déterminer que tout ça c'est de la connerie, c'est organisé (un peu comme le Téléthon) au profit des organisateurs.

     

     

     

     

    «  Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres de ce jardin ?
    La femme répondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.
    Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
    Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.
    La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea.
    Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils étaient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures.
    Alors ils entendirent la voix de l'Éternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et l'homme et sa femme se cachèrent loin de la face de l'Éternel Dieu, au milieu des arbres du jardin.
    »

    Voila pourquoi c'est de la faute d'Eve !

     

    Il me plairait assez que ma femme me soit inférieure et même soumise, mais pas de chance, elle est normale, les phantasmes restent des phantasmes.  

    Je parle très peu d'elle car elle est timide et cela ne lui plairait pas que je raconte sa vie sur l'internet.

     

    L'histoire de Juda est complexe.

    Les évenements de l'époque étaient voulus, tout était au sein d'un plan bien élaboré. Il fallait donc que Jésus utilisa un comparse dont il fut suffisamment sûr, un qui croirait assez en lui pour risquer d'aller au bout du plan sans abandonner en cours de route. Et il a choisi Juda car c'était donc à ses yeux le meilleur d'entre nous  comme disait machin. A noter que contrairement à votre affirmation, Juda n'a rien fait pour de l'argent puisqu'il s'est donné la mort et que dans ce cas là, hormis pour l'acquisition d'une corde solide l'argent n'est pas de grande utilité.

     

    La pédérastie du clergé n'est pas supposée, elle est reconnue et condamnée par de multiples institutions judiciaires et par Ratzinger lui-même.

    Ça concerne les États-unis - où les indemnisations ont coûté une fortune -, le Canada, l'Australie, l'Allemagne, l'Autriche, les Pays-Bas, l'Irlande, le Grande-Bretagne, l'Espagne, la Belgique, le Brésil, l'Afrique du sud, le Sénegal, le Cameroun, le Nigeria, pays qui n'ont pas forcément connu les barricades de la rue Gay-Lussac en 1968 ; et mon expérience personnelle est antérieure à 68. Par ailleurs, je ne suis pas du tout convaincu par une comparaison des instits et autres moniteurs de clubs de sport qui serait à l'avantage du clergé.

    D'ailleurs qui a dit “Laissez venir à moi les petits enfants”, Zavatta ?

     

     

     

    9
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Vendredi 21 Décembre 2012 à 23:49

    Mathieu 27, 2-9

    Après l'avoir lié, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Ponce Pilate, le gouverneur. Alors Judas, qui l'avait livré, voyant qu 'il était condamné, se repentit, et rapporta les trente pièces d'argent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, en disant : J'ai péché, en livrant le sang innocent. Ils répondirent : Que nous importe? Cela te regarde. Judas jeta les pièces d'argent dans le temple, se retira, et alla se pendre. Les principaux sacrificateurs les ramassèrent, et dirent : Il n'est pas permis de les mettre dans le trésor sacré, puisque c'est le prix du sang. Et, après en avoir délibéré, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier, pour la sépulture des étrangers. C'est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu'à ce jour. Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète : "Ils ont pris les trente pièces d'argent, prix de celui qui a été mis à prix, qu'ont mis à prix les fils d'Israël, et ils les ont données pour le champ du potier, selon ce que m'a prescrit le Seigneur."
    10
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Samedi 22 Décembre 2012 à 00:14

    Cher Ouly,

    votre commentaire 6 : "les trucs positifs, c'est pour les garçons" est contredit par le simple passage ci-dessus de l'Evangile de St Matthieu.

    Votre commentaire 8 : "c'est de la faute d'Eve" me rappelle un peu la cour de récréation. Adam a-t-il oui ou non désobéi à son Créateur ? Si votre épouse vous demande de voler ou tuer, le faites-vous ?

    Et sur la pédérastie, on n'est pas plus avancé avec votre liste de pays ! En effet, cette pédérastie est reconnue pour certains membres du clergé, imprégnés des idéaux de 1968, et évidemment condamnée par l'Eglise, bien qu'infiltrée par des brebis galeuses.

    11
    Ouly
    Lundi 24 Décembre 2012 à 03:54

    Meuh non Philippe, mon commentaire n'est pas contredit.

    De plus, il suffit de prendre cinq pages consécutives n'importe où dans une Bible, et au sein de ces cinq pages on trouvera forcément une esquisse de mysoginie.

    Je suis d'accord avec vous pour la cour de récré, nous sommes en effet en train de disserter d'une œuvre de fiction comme au bon temps de la sixième. Il ne faut en effet pas oublier que Lucy, Toumaï et leurs contemporains avaient d'autres problèmes avec les serpents.

    Sur la pédérastie, on avance Philippe, on avance...

    En très peu de temps nous sommes (surtout vous êtes) passés d'une pédérastie supposée à une pédérastie reconnue.

    Évoquer ma liste de pays me permet un ajout, j'ai précedemment omis le Mexique et le Portugal, pays où l'on ne cherche pas obligatoirement la plage sous les pavés. En 1950 déjà, l'église américaine étouffait les plaintes de victimes sous les dollars. L'éventuel effet de 68, c'est plutôt d'avoir libéré la parole des victimes.

     

     

     

    12
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Mardi 25 Décembre 2012 à 21:39

    Cher Ouly,


    je vous prends au mot : lisez les 5 premières pages de St Luc, et notez les versets misogynes selon vous. On pourra en reparler.


    Il y a une grande différence entre "pédérastie du clergé" telle que vous la prétendez, et pédérastie ou absence de discernement de membres du clergé qui ont été très mal sélectionnés pour leur fonction. L'esprit de 1968 n'est pas né de la génération spontanée, Daniel Cohn-Bendit est né en 1945, il a été formé dans cet esprit. 1968 a permis de faire triompher des idées perverses dans la société, ce n'est pas fini.


    Vous ressassez toujours les mêmes horreurs, vous trouverez toujours de bonnes raisons de refuser le message évangélique.

    13
    Ouly
    Mardi 25 Décembre 2012 à 22:24

    Eh bien Philippe, si vous voulez d'autres horreurs, on peut par exemple parler des dragonnades...

     

    Et ça vous ne convaincrez personne si vous prétendez que c'est de la faute à 1968.

     

    Pour le défi, accordez moi un peu de temps, je n'ai pas le texte sous la main.

     

    14
    xg
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 22:40

    Bonjour Ouly,

    Avez-vous trouvé le texte (en 10 jours, j'espère que oui)?... Afin de relever le défi de Philippe !

    15
    Ouly
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 23:50

    @xg

     

    Non, durant ces dix jours un peu spéciaux j'avais bien d'autres choses à faire, de plus, je ne sais même pas où chercher, mes relations dans le milieu clérical sont nulles depuis de nombreuses années.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :