• Mairie dans la lune

  • Commentaires

    1
    Jean FUME
    Mercredi 9 Novembre 2011 à 12:14

    Belle photo, en effet : elle me rappelle une campagne publicitaire de M. Masseret pour vanter les mérites de la majorité socialiste du Conseil régional : "Je vous promet la Lune..."

    Ah les belles promesses.... la Lune est toujours bien accrochée, et pour longtemps encore...., c'est plus facile de multiplier les...trous !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Hérésie sociale
    Samedi 12 Novembre 2011 à 10:08

     

    Lu dans le Républicain Lorrain du 11 novembre 2011 :

    Récit d'une scène presque surnaturelle dont un lecteur été, malgré lui, témoin ce matin alors qu'il passait à pied devant l’entrée de l’Hôpital Belle-Isle à Metz… :

    "Il était 9h25 et, à quelques mètres devant moi dans mon champs de vision, un homme avec un blouson de cuir posé sur les épaules traverse la route en poussant de la main gauche une potence à laquelle est accrochée une poche de transfusion apparemment reliée à son bras…

    Je l’observe se diriger vers son véhicule garé juste en face en brandissant, la main droite levée, un ticket d’horodateur à une contractuelle venant de faire le tour de son véhicule et s’apprêtant à gratter un PV…

    L’homme, âgé d’une cinquantaine d’année, interpelle très poliment et avec beaucoup de retenue l’agent verbalisateur en expliquant son embarras d’être arrivé à 7h pour des soins programmés qui, pour des raisons indépendantes de sa volonté,   duraient plus longs que prévus sans lui avoir laissé la possibilité de régulariser son stationnement avant 9h.

    La très jeune femme contractuelle, sans doute plus préoccupée par la situation alarmante de notre Dette publique que par le ressenti  condamnable d’un élémentaire sentiment d’humanité ou de compassion, ne s’est pas laissée perturber dans sa mission répressive, répondant simplement au malheureux contrevenant qu’il aurait dû anticiper, l’horodateur étant accessible dès son arrivée à 7h…

    Loin de moi l’idée de dénigrer l’utilité et l’action de la Police, bien au contraire car son rôle est essentiel dans notre société et je fais partie de cette tranche d’âge qui a été éduquée en parfaite harmonie avec l’acceptation de la nécessité de fixer des règles de « bonne conduite » auquel tout citoyen se doit de se soumettre avec spontanéité, la « peur du gendarme » étant l’élément suffisant pour rappeler chacun à ses devoirs.

    Toutefois il est parfois dangereux de s’interposer dans ce type de situation, je ne suis donc resté que simple observateur… indigné… mais lâche, je le confesse…

    Mais dorénavant je ne me déplacerai plus sans mon appareil photos !

    Je reste néanmoins profondément choqué par cette scène qui, à mes yeux, dépasse l’entendement dans un contexte déconnecté des réalités quotidiennes où fleurissent dans la ville une multitude de panneaux d’affichages vantant sur fond de « bilan à mi-mandat » les mérites de la citoyenneté, de l’écoute  municipale (« Vous avez votre mot à dire… »), de la solidarité dans notre ville, de l’attrait de notre cité (« Je m’installe à Metz… »), etc.

    Puisse simplement cette réaction citoyenne faire réfléchir ceux qui nous gouvernent et les inciter, dans leurs actions courantes, à donner prioritairement un fondement humaniste à leurs discours plutôt que de nous abreuver de belles paroles parfois vides de sens moral. Il me revient à l’esprit le reportage TV sur la Ville Rose de Toulouse où une Police de proximité a été remise en place, non pour verbaliser à outrance, mais pour recréer du lien social avec la population… N’est-ce pas là aussi un bon exemple à suivre ?"

    Commentaire : Qu'en pense le Maire de Metz et que compte-t'il donner comme instructions à son personnel contractuel pour rendre notre bonne ville de Metz au moins aussi conviviale, aussi solidaire, aussi humaniste et "SOCIALE3 qu'elle l'était du temps de son illustre prédécesseur ?

    Toutes ces dérives n'encourageront pas les braves gens de l'INSEE à quitter leurs conjoints (quel idiot a eu cette idée de campagne ?) pour venir s'installer à Metz ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :