• La tuile socialiste

    Le maire autorise les défigurations car il aime les promoteurs

     

    La Mairie accepte qu'un lot promotionnel de tuiles pourries rouges remplace les ardoises d'un immeuble rénové du quartier impérial, en face de la gare, rompant ainsi l'harmonie architecturale de la place.

    « Trois jours de deuil nationalBusiness socialiste »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Capricornedenancy
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 21:58

    Cela m'a "interpellé" également, mais j'ose croire qu'il est impensable que ce soit pour une raison mercantile qu'il a été procédé ainsi. Probablement était-ce comme cela à l'origine, justement pour donner un "rythme" à l'ensemble. Un amusement visuel. Je ne vois que ça...

    2
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 22:06

    Aimez-vous ce rythme, cher Capricornedenancy ?

    3
    Capricornedenancy
    Lundi 16 Novembre 2015 à 02:14

    Comme tout le "reste", je n'aime pas.

    (Quoique, encore une fois, cela peut être discuté sur un plan purement architectural)

    Je vais me renseigner... auprès de l'Académie de Metz, par exemple, cachée derrière sa belle porte "alchimiste"... Mais c'est une autre histoire...

    Nos "dirigeants" sont cinglés. Tous autant qu'ils sont.

    Je ne connais pas ces gens-là, pour ne pas avoir eu l'occasion de respirer leur odeur; peut être alors pourrais-je comprendre leurs motivations profondes.

    En attendant, comme tout le monde, je subis.

    Mais il y a énormément de gens qui jouisse de cette situation.

    Des gens qui aime bien "se faire mettre profond".

    Et qui en plus, fournissent la vaseline.

    (Oh!!...: le vulgaire!...: intolérable...)

    Beaucoup critique Monsieur GROS, mais "ils" ont voté pour lui.

    Monsieur GROS aurait tort de se priver.

    Allons-y à fond, bande de CONNARDS...

    C'est ce qu'il dit tous les matins...

    Enfin... j'imagine...

    VIVE la FRANCE.

    4
    Capricornedenancy
    Lundi 16 Novembre 2015 à 03:27

    Je fais beaucoup de fautes de grammaire... mais j'ai quand même rédigé une lettre à l'attention de l'Académie de Metz, en Nexirue, derrière ses fabuleuses portes... 

    Je veux savoir ce qu'il en est de ce fichu toit de tuiles... Cette communauté "savante" devrait 

    pouvoir apporter leur scintillance à ce problème fondamental qui m'empêche de roupiller.

    5
    messine
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 18:44

    En secteur sauvegardé, pour toute modification ou construction, il faut déposer un dossier en mairie. Le délai d'instruction est plus long dans ce cas, car l'architecte des Bâtiments de France est consulté.

    Et la mairie de Metz s'aligne toujours sur la position de l'ABF (je le sais d'expérience, c'est le service de l'urbanisme qui m'avait répondu cela quand j'ai moi même déposé un dossier). Il faut donc croire que l'ABF a autorisé les tuiles.... ce qui est effectivement bizarre sachant que normalement, la réfection à l'identique est privilégiée....

    6
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 20:51

    Chère messine, merci pour ces précisions. J'ai retrouvé une de mes photos de juin 2011 qui montre un petit coin de la toiture : elle était en tuiles, cependant moins voyantes. Je ne sais pas si les 2 grosses cheminées étaient présentes. Après rénovation, ça jure, c'est raté !

    7
    messine
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 21:21

    Merci Philippe.

    Il va falloir attendre un peu que les tuiles vieillissent, alors !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :