• "Je n'ai pas eu de rapports sexuels avec cette femme"

    Publicité Decaux

    Métissage à gogo

    Travaux Mettis vers l'ancienne gare

    Bougeons autrement

    198 800 000 euros

    Encorbellement près du Moyen-Pont

    "Je n'ai jamais eu de compte en Suisse"

    Lettre à tous les Messins

    Metz Mag de janvier 2014

     

    Bill Clinton le 26 janvier 1998, à propos de Mademoiselle Lewinsky.

    "Il n'y a eu aucun acte d'agression" : Dominique Strauss-Kahn au sujet de Tristane Banon.

    "Je n'ai pas eu de rapports sexuels avec cette femme"

    Promesse de Dominique Gros : "Nous maintiendrons un taux d'imposition stable tant à Metz qu'au niveau de l'agglomération".

    Dominique Gros candidat en mars 2008

    Dominique Gros : "Enfin, il me semble qu’aujourd’hui encore, un très grand nombre de Messins sont convaincus que le futur METTIS est financé par leurs impôts. Or, je tiens à le redire, il est intégralement supporté par un impôt spécial payé par les entreprises et par le prix du titre de transport." Dominique Gros

    200 pages de bilan en quelques lignes

    Comme mis en évidence dans cet article, le maire de Metz voit ses propos contredits au sein du même document (son bilan) puisqu'il est dit plus loin à propos du Mettis que "la municipalité investit pour le long terme".

    Investir = placer des capitaux. Si Dominique investit, est-ce que ça signifie que Dominique place les capitaux de Philippe ?

    Non, si Dominique investit, il place les capitaux de Dominique ! Et si Philippe investit, il place les capitaux de Philippe.

    On nous ment et on nous trompe.

    Voir aussi ci-dessous :

    Dans le magazine de Metz Métropole de janvier, seule la partie 2012 du budget Mettis est évoquée avec 95 000 000 euros de dépenses, et des subventions de 32 900 000 euros.

    Il n'est expliqué nulle part d'où viennent les subventions.

    En réalité, le coût annoncé (à ce jour) des deux lignes de bus Mettis est de 170 600 000 euros ("hors place de la gare, travaux directs de la ville de Metz"), dont 77 000 000 euros de subventions (c'est à dire les impôts).

    Et qui paie les subventions ?

    13 000 000 euros : la ville de Metz ("je tiens à le redire"...) ;

    12 500 000 euros : le Conseil Général de Moselle (qui n'est pas encore assez endetté) ;

    14 600 000 euros : la Région Lorraine (qui n'est pas encore assez endettée) ;

    28 000 000 euros : l'Etat (qui n'est pas encore assez endetté).

    Take the bus

    Take the bus

    Take the bus

    « Gay pride prévue à Metz le 2 juin 2012C'est rebouché ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jean-Paul P.
    Jeudi 16 Février 2012 à 10:08

    Tout-à-fait d'accord avec vous Philippe :

    Nous devrions regarder attentivement ce qui se passe en Grèce : on ne touche pas aux richiossimes armateurs qui restent exemptés d'impôts, c'est le bas Peuple qui est sphonné à en crever...

    Regardez avec la base 128 cédée par l'Etat pour 1 euro symbolique : MM Gros et Bohl font ma fine bouche et réclame des subventions en plus pour dépolluer le site (destruction des bâtiments). L'Etat de la Dette publique ne commanderait-il pas plutôt que l'Etat vende au prix du marché ces étendues foncières à des promoteurs pour y batir des logements en imposant un % de logements sociaux ?

    2
    messine
    Jeudi 16 Février 2012 à 19:38

    Bonjour Philippe,


    J'aime l'argument de nos politiques: on a des subventions, donc ça ne coûte pas cher... Le jour où ce seront les entreprises privées qui subventionneront, d'accord, mais tant que ce sera l'Etat, le Conseil Général ou Régional, etc.... je continuerai à penser que c'est nous, n'en déplaise à nos politiciens.


    J'espère que les messins se souviendront de tout cela en 2014...

    3
    Lorrain
    Vendredi 17 Février 2012 à 10:13

    Dans le même ordre d'idées,  France 2 a diffusé un excellent reportage jeudi soir dans "Envoyé Spécial " sur la problémarique de la généralisation de l'abattage religieux HALLAL des bêtes dans les abattoirs sans aucun respect des règles d'étourdissement préalable pour éviter toute souffrance inutile à nos animaux.

    De plus des scientifiques ont témoigné pour lancer un cri d'alarme sur les dangers pour notre santé des viandes souillées par le vidage qui en résulte de l'estomac qui souille de bactéries es viandes antérieures de l'animal... utilisées essentiellemen t comme steack hachés et qui ne seraient pas étrangères aux problèmes de santé suirvenant régulièrement ...

    Bref on nous impose dans nos boucheries et supermarchés de consommer de la viande HALLAL alors que nos élus de tous bords se présentent comme les défenseurs de la LAICITE.

    Pire encore une loi a été votée courant décembre pour autoriser officiellement  cette pratique d'abattage HALLAL dès lors qu'une demande locale existe !

    Quelle aberration alors que par ailleurs on interdit les "apéritifs vin rouge saucisson" comme pour l'inauguration de Metz-Plage semble t-il ...

    4
    Xavgro
    Vendredi 24 Février 2012 à 08:41

    Amusante la photo !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Lundi 27 Février 2012 à 20:39

    Merci pour vos commentaires, chers lecteurs !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :