• Igloo sur le corps humain place d'Armes

    Phares au centre Pompidou Metz

    Solutions locales pour un désordre global

    Place d'Armes et la Garde montante

     

    Voir ci-dessous l'article de Séverine sur l’exposition "Corps en images", voyage au fil des siècles, depuis le corps imaginé à l’Antiquité jusqu’au corps actuel rendu transparent et virtuel.

    Corps humain place d'Armes

    Corps humain place d'Armes

    Corps humain place d'Armes

    Corps humain place d'Armes

    Corps humain place d'Armes

    Corps humain place d'Armes

    Exposition le "Corps en Images" du 5 au 13 avril 2014 de 10h à 19h, sous le "Dôme des Sciences" installé place d’Armes à Metz.

     

    Un igloo imposant

    Une énorme bulle blanche sur la place d’Armes de Metz. Avant même d’entrer dans cet igloo, on est gêné par sa présence : d’abord le bruit des ventilateurs qui permettent à la bulle de rester en forme d’igloo et le son qui émane de la bulle… Alors qu'on parle de protection de l’environnement, il me paraît fou de louer des ventilateurs pour gonfler une bulle en plastique, la chauffer, l’éclairer alors que des structures conçues pour les expositions existent à côté !

    Pourquoi ne pas avoir choisi comme lieu d’exposition de Centre Pompidou Metz, qui est quasiment vide toute l’année ?

     

    Un igloo bruyant et oppressant

    Le pire est sûrement le bruit à l’intérieur de cet igloo. Vous êtes obligé de hausser la voix pour couvrir le bruit des ventilateurs et de la musique pour vous faire entendre. Oui, car il y a de la musique, ou plutôt un fond sonore oppressant et stressant. Un DJ rivé sur son ordinateur diffuse des sons dans l’igloo : des crissements, des bruits métalliques, parfois des clapotis, des cris aigus. Le tout est censé représenter les sons du corps… et des « danseurs » se tordent sur ces bruits. Tous sont en sueur : je ne sais pas si c’était fait exprès, mais en plus d’avoir le corps en images, on avait aussi le corps en odeurs !

     

    Une exposition sans œuvre

    Dans cette bulle, il n’y a qu’une dizaine d’œuvres exposées, si on peut parler d’œuvre ! A l’intérieur il n’y a que des posters de gravure, des photographies d’appareils médicaux ou des vidéos en 3D. La chose la plus réelle est un squelette de lapin.

    Pourquoi ne pas exposer une vraie gravure ? Les archives en ont toujours des tonnes, des reproductions de maîtres de la gravure qui illustrent vraiment le corps en images.

    Pour rappel : Exposition n.f. : Présentation au public d’œuvres d’arts ; ensemble des produits exposés. [Exposition. (2012). Larousse. Paris, France : Larousse-Bordas.]

     

    Séverine

    Igloo sur le corps humain place d'Armes

    « Théodore Gouvy et Paul Verlaine à l'église Notre-DameDéfense de l'enfant »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    MOL
    Mercredi 9 Avril 2014 à 22:13

    C'est bien, à Metz vous avez des artistes.....


    Clin d'oeil

    2
    Mercredi 9 Avril 2014 à 22:16

    Ils ne se lavent pas apparemment.

    3
    Alain
    Vendredi 11 Avril 2014 à 08:34

    Il a l'air sympa cet igloo. J'irais bien le visiter.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Lundi 14 Avril 2014 à 21:57

    Toujours pas visité ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :