• Homo, brise tes chaînes

    Manifestation de gauche homo bi trans

    Basta

    Désolé, mais être gay, ça n’a vraiment rien de super

    Homo, brise tes chaînes

    Le président de Couleurs Gaies renvoie les abonnés de sa page Facebook sur le lien :

    Manifestation de gauche homo bi trans

    Je rappelle que ces affiches ne sont pas de moi, mais d'un "PD agnostique" (c'est ainsi qu'il se définit lui-même) artiste lucide et talentueux, Jetlagay, et qu'elles ne peuvent être associées à de l'homophobie.

    LGBT ou Couleurs Gaies ne représentent qu'une petite catégorie d'homos, proches de l'extrême-gauche, c'est ce que montrent clairement les articles, et les dessins.

    Attention donc à la manipulation !

    Homo, brise tes chaînes

    Bruno de Cessole : "Notre temps rejette le passé et la mémoire au profit d'un éternel présent, privilégie l'épanouissement au détriment de l'accomplissement, idôlatre l'image de la victime contre celle du héros, récuse la hiérarchie au nom de l'égalité et voue aux gémonies la notion d'altérité."

    « La religion de la laïcitéFacture d'électricité »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ouly
    Mardi 25 Février 2014 à 23:16

    Bien vu Philippe que de ne pas avoir reproduit l'erreur de l'affiche.

    Les verbes du premier groupe ne se terminent pas au présent de l'impératif par “es” :

    Brise, brisons, brisez.

     

    2
    Mercredi 26 Février 2014 à 18:19
    Cher Ouly, je ne crois pas connaître votre ancien métier, j'ai longtemps cru que vous aviez travaillé dans la Police, comme Commissaire par exemple, mais je me demande maintenant si vous n'étiez pas dans l'éducation, Directeur d'établissement par exemple ;-)
    3
    Ouly
    Jeudi 27 Février 2014 à 06:10

    Deux milieux professionnels qui sont dans l'échec depuis pas mal d'années...

    Sur ce coup, vous n'etes pas sympa avec moi Philippe.

     

    Après quelques jobs de vacances lorsque j'étais en scolarité, lesquels furent aussi divers que variés, j'ai été salarié d'une collectivité publique et municipale de la bonne ville de Metz mais ça n'a pas duré une année entière, puis salarié d'une entreprise de transports privée qui était étroitement liée à la sidérurgie, la sentant condamnée je l'ai lachement quittée pour devenir artisan, c'était ma dernière activité en Lorraine, à Nice j'étais commerçant, maintenant je suis tourneur de pouces, un jour dans un sens, le suivant dans l'autre...et ça m'va bien, déjà à l'école ma matière préférée c'était récréation !   yes

     

     

     

    4
    Jeudi 27 Février 2014 à 10:12

    Vous avez raison Ouly, les amoureux de la langue ont déserté depuis longtemps l'Education Nationale, il est loin le temps de Marcel Pagnol. Et la police devient une police politique, non pas pour le citoyen, mais contre lui : les interpellations parmi les casseurs du Trocadéro, de Rennes ou de Nantes sont peu nombreuses, alors que les manifestants pacifiques pour la famille se font gazer, matraquer, et interpeler en nombre.

    Je ne doute pas que vous ayez bien exercé vos métiers successifs, mais je persiste à vous imaginer Commissaire de Police ou Directeur d'établissement d'instruction, en un autre temps, entre les récréations smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :