• Cora

    Les mauvais coups de Cora

     

    Cora fait réaliser ses travaux (ici, les abris à chariots de type Caddie) par des travailleurs détachés de Pologne, en concurrence déloyale avec les travailleurs français ; ces méthodes contribuent aux chiffres pharamineux du chômage, sans compter que les travailleurs détachés sont nos esclaves modernes ; pas très moral tout ça :

    Cora

    Cora

    Cora

    Cora

    Cora

    Attention, le bon d'achat est utilisable pendant une semaine, dans une semaine : l'obligation de revenir ! Ce marketing est insupportable, ne vous laissez pas faire, gardez votre liberté.

    Cora

    Ajout le 10 octobre :

    Cora

    « Familles de FranceGrand malheur : le sablier a disparu »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ouly
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 21:46

    Il y a quelques années, que n'a-t-on daubé les visionnaires qui nous mettaient en garde à propos d'un certain plombier polonais. Ils étaient pourtant en deçà des événements actuels,  le phénomène a commencé dans les transports routiers grâce à quelques entrepreneurs sans foi ni loi et pas davantage  de scrupules, maintenant des centaines de professions sont concernées, et nos dirigeants (si on peut encore les qualifier ainsi) regardent béatement les courbes de chômage monter inexorablement.

    Évidemment, aujourd'hui le plus important ce sont les valeurs de la République !

     

    Mais il est vrai que pour ma part, je suis en phase avec ceci :

     

     

    2
    Dimanche 11 Octobre 2015 à 21:52

    Vous m'impressionnez, cher Ouly.

    3
    Ouly
    Lundi 12 Octobre 2015 à 11:23

    Merci de cette flatterie Philippe, et à propos de valeurs, je viens de lire ceci et comme je suis volontiers partageur...

     

    4
    Lundi 12 Octobre 2015 à 20:55

    Eh oui, ils tentent de bâillonner ceux qu'ils considèrent comme appartenant à des classes inférieures qualifiés de populistes ou non républicains pour les disqualifier de façon arbitraire. Ce sont des répoux.

    5
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 09:34

    Louis XVII, le fils de Louis XVI. Séquestré dès l’âge de huit ans à la Prison du Temple, victime d’un véritable lavage de cerveau, « Chou d’Amour » finira par affirmer que sa mère, la Reine Marie-Antoinette, l’a obligé à coucher avec elle !

    Histoire de cinq dauphins, Thierry Ardisson

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :