• Chapelle de la Miséricorde à 7 heures ce dimanche

    Festival Hop Hop Hop

    Manifestation de gauche homo bi trans

    Promenade du Poilu

    Leo Bassi, évêque, officie devant les adeptes de sa religion (dans une chapelle catholique).

    "Moi qui me considère de gauche depuis longtemps." On avait compris, c'est la gauche bobo qui aime la gay pride. Voilà la culture promue par la municipalité socialiste de Metz, dont Dominique Gros, est le chef. C'est pitoyable. La gauche ne défend pas les gens qui souffrent, elle défend les privilégiés mystico-dingos et attaque égoïstement la société qui devrait défendre le faible, le pauvre. Ceux qui n'ont plus rien sont méprisés par des dégénérés. Il y a de quoi provoquer le suicide d'un Dominique Venner, qui n'a pas le soutien de la Foi pour garder l'Espérance chrétienne, malgré cette dégénérescence de la société, pourtant issue des civilisations grecque et latine.

    Chapelle de la Miséricorde à 7 heures ce dimanche

    Leo Bassi aime : Une Femen abat une croix à Kiev pour les Pussy Riot. Seins nus, une militante s'est armée d'une tronçonneuse en pleine capitale ukrainienne.

    "Normalement on fait la communion avec des oeufs en chocolat mais je suis vraiment désolé, je les ai oubliés." Il n'y a que les imbéciles qui rient, il y en a même qui se prétendent catholiques ; ceux-ci s'emmerdent tellement dans leur religion, qu'ils viennent se distraire en découvrant une liturgie plus à leur portée.

    "Dans notre religion le canard est le dieu du doute, le dieu a été choisi pour qu'on n'en fasse pas une idole." Dans la religion catholique, il n'y a pas d'idole, contrairement à celle du canard, omniprésente pendant Hop Hop Hop. 

    "A la communion je dis normalement : ce n'est pas le corps de dieu c'est un oeuf en chocolat".

    Le bobo Leo Bassi vit depuis 25 ans en Espagne, il se plaint de beaucoup de déboires avec l'Eglise, alors qu'il consacre sa vie à l'attaquer violemment, et se victimise : il évoque régulièrement la présence d'une bombe dans son spectacle "La Révélation" en 2006 :

    Chapelle de la Miséricorde à 7 heures ce dimanche

    Déguisé en Pape, dansant, obnubilé par l'idole du préservatif.

    Le matamore Bossi ne critique pas les musulmans, parce qu'en Espagne il n'y en a presque pas, il prétend que s'il vivait dans une autre culture il aurait d'autres adversaires. Ou bien, il aurait servi la soupe au pouvoir, comme il sert la soupe, contre espèces sonnantes et trébuchantes, à la municipalité socialiste de Metz, les francs-maçons s'en réjouissent. Tout ça sur le dos des pauvres, méprisés.

    Il ne critique pas les juifs non plus (là, les risques augmentent considérablement), ses critiques sont uniquement orientées contre les catholiques, envers qui il règle des comptes personnels.

    Leo Bassi n'est pas athée car il ne peut pas être contre quelqu'un qui n'existe pas, il se veut "humaniste". Qui veut faire l'ange, fait la bête.

    "Jésus est venu pour nous sauver...mais de quoi ? Le seul qui sait quelque chose, c'est le Pape, et même lui ne sait rien du tout." Autrement dit, le gourou Leo Bassi sait que le pape ne sait rien, et que le peuple catholique en sait encore moins, des ignares !

    Pour les gens simples, on veut être sauvé du péché originel. Ratzinger est assis avec un Ipad, Apple est une pomme croquée et il s'en sert "ou il est totalement con ou il laisse passer". "De toute façon Benoit XVI est un con". Prodigieux argumentaire d'un esprit profondément dérangé, modèle de la culture pour la municipalité socialiste du catholique Dominique Gros.

    L'argumentaire continue, mais on sent que Leo Bassi a mal digéré son catéchisme :

    "Dieu crée un homme à son image, les animaux et hommes sont bizarrement grands, Adam naît, et, le lendemain, il a 22 ans, bizarrement il y a un langage, ils se comprennent. Adam fait quelque chose pour faire comprendre à Dieu qu'il a besoin d'une femme. Eve est faite d'une côte d'Adam, elle naît pour être compagne d'Adam. La femme ne naît que pour ça." "Chaque fois que je fais l'amour, j'ai l'impression de faire l'amour avec ma propre côte" dixit "l'artiste" : ça ne m'étonne pas, cet "artiste" a une haute opinion de lui-même, il se croit investi d'une mission grandiose, c'est un nombriliste égoïste. Le gourou Leo Bassi oublie que la femme est aussi mère, et qu'il existe une mère plus grande que tous les Hommes, la nouvelle Eve, la sainte Vierge, mère du Christ, homme innocent torturé à mort, dont Bassi se moque tous les jours.

    "On ne sait pas non plus si les animaux ont eu des compagnes avec leurs côtes. Dieu s'ennuie et crée 2 arbres : l'arbre de la vie (si on mange un de ses fruits on est immortel) qui est caché on ne sait où (perversité de Dieu, Dieu pervertit le Paradis) et l'arbre de la connaissance qui donne le désir de savoir, et il le met en plein centre ; si on y mange, Dieu sera fâché. Dieu crée un moment très pervers, une tentation. Dieu invente un serpent pour faire tomber l'humanité dans le péché. Dieu ne parle qu'à Eve, la femme est donc mauvaise, pas fiable. On ne sait pas pourquoi Eve accepte et mange la pomme." "Si tu la manges pas, je fais pas l'amour avec toi ce soir". Les gourous demandent de l'argent à leurs adeptes, et aussi des faveurs sexuelles.

    "Eve est condamnée à se reproduire, les douleurs de l'accouchement sont une vengeance de Dieu. Un chef Taliban m'a dit "il ne faut pas réfléchir mais observer" : le Paradis n'était pas un lieu de réflexion mais d'observation. Seul le clergé a le droit de réfléchir. Avant les animaux et plantes parlaient, quand ils sortent du Paradis, un mouton devient de la viande, les ruisseaux deviennent de l'eau. Hop Hop Hop est une lutte pour retrouver une autre magie, le fond des choses, combien de pommes de l'arbre du savoir ont été mangées pour faire tout ca ? (Les "oeuvres d'art"). Mon but est que, quand vous sortez de la salle, les croyants ne le soient plus et les non croyants soient encore plus virulents contre la religion". Ces réflexions émanent d'un esprit malade, qui veut régler des comptes.

    Après discussion, Leo Bassi affirme que les catholiques sont incohérents et ils ne devraient pas avoir le droit de posséder des produits Apple. Pour son sacrilège, il invoque la liberté d'expression : "si on paye les prêtres pour qu'ils disent des trucs que l'on n'apprécie pas, pourquoi vous ne le feriez pas vous aussi ?"

    Ben voilà, au nom de la liberté d'expression, vous êtes maintenant au courant.

    Ce que Leo Bassi mérite, comme au Far West, du goudron et des plumes :

    Chapelle de la Miséricorde à 7 heures ce dimanche

    Chapelle de la Miséricorde à 7 heures ce dimanche

    Pendant ce temps : interpellation d'un jeune homme assistant au défilé du 14 Juillet 2013

    « Cher et sans intérêt, en 4 lettres : boboEnfin opérationnel »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jean57070
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 14:45

    Un véritable scandale, merci de nous en informer !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 14:51

    Merci, Jean, bon dimanche !

    3
    DadaS.
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 17:29

    Un grand merci pour l'info ! C'est absolument pitoyable ... Sans commentaire ... Puisse l'année 2014 donner un grand coup de balai à Metz !

    4
    PhilippePhilippe Profil de PhilippePhilippe
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 19:27

    Merci, DadaS.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :