• Affichage JCDecaux

    AVERTISSEMENT

    Publicité Decaux

     

    Cet affichage commercial est une forme d'impôt, il rapporte à la ville de Metz, les habitants subissent les publicités en échange !

    Dior, Poison, girl

    Adopte un mec, AdopteUnMec.com

    Lise Charmel, Galeries Lafayette

    « Soirée MétalCamping municipal de Metz »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ouly
    Vendredi 10 Février à 01:25

    En fait ce sont les clients des marques investissant dans ces publicités qui contribuent au budget municipal, c'est autant de gagné pour les habitants si ils prennent soin de ne pas compter parmi les clients.

    Ne jamais perdre de vue que ce sont pas les entreprises qui paient la réclame, mais leurs clients. Du coup, plus une marque fait de publicité, plus elle doit vendre sa production chère, faites des économies, n'achetez que des trucs qui ne sont pas l'objet de propagande commerciale à grande échelle. Pour un cout similaire, le producteur qui n'aura pas été prodigue en promotion commerciale aura pu utiliser de meilleurs ingrédients ou composants, voire été plus raisonnable envers son personnel etc. Notre première action politique n'est pas de nos jours dans un bulletin de vote*, elle est dans la façon dont nous dépensons notre pognon.

     

     

    *- On voit depuis pas mal d'années que c'est blanc bonnet et bonnet blanc, mais à chaque fois pire.

    2
    Vendredi 10 Février à 09:18

    Je suis d'accord avec vous sur le fait de ne pas se laisser berner par la publicité, mais on en est loin : notre société est imprégnée de tous ces codes qui font vendre. La consommation me dégoûte plutôt, c'est une forme de drogue, ça donne quelques instants de bonheur, mais ça rend malheureux, même les exploiteurs.

    Je ne suis pas d'accord pour que la Municipalité m'impose ses publicités, je préfère qu'elle gère en bon père de famille. Il n'y a aucun affichage publicitaire chez moi pour diminuer les impôts, pas de TV. Je regrette les publicités qui sont maintenant imposées sur mon blogue, heureusement il y a moyen de les contourner.

    Si vous ne vous occupez pas de politique, la politique s'occupe de vous, il ne faut pas démissionner.

    3
    Ouly
    Vendredi 10 Février à 14:24

    « pas de TV »

    Ouais, comme chez les Amish !

    Une raison de plus pour avoir de la compassion envers ces pauvres gosses qu'on traine dans les bondieuseries les plus ringardes et qui sont la risée de leurs camarades parce qu'ils ignorent tout de la dernière connerie à la mode ou du dernier feuilleton en vogue. C'est vrai aussi qu'il est important de contrôler les sources d'information de ses soumis.

     

    4
    Vendredi 10 Février à 14:52

    "A la mode", "en vogue" : conseillez-vous donc de suivre le mouvement ? Je n'aime pas les modes et ce qui est en vogue. C'est comme ça qu'on vous présente des "oeuvres d'art" de belles signatures, très chères, et sans intérêt, voire nuisibles, comme par exemple celles présentées lors de l'exposition du Frac "Infamille".

    --> Les voeux de Phil Donny <--

    Quels sont les lieux "bondieuseries les plus ringardes" ? Parlez-vous des églises ? Les églises ou cathédrales sont les plus belles constructions architecturales qui existent dans le monde ! Le lieu le plus visité à Metz est sa cathédrale.

    Citez-moi une émission de télé, la plus pertinente, qui justifie de passer du temps à la regarder ? Nous pourrons en parler, et vous comprendrez que j'ai mieux à faire.

      • Ouly
        Vendredi 10 Février à 22:22

        Non cher Philippe, je ne conseille pas de suivre la mode et pas davantage les tendances consuméristes ou néo-artistiques, mais je déconseille fortement d'isoler ses enfants de leurs camarades. La frustration risque de les marquer pour leur vie durant.

         

        Vous êtes sûr de votre coup en parlant du lieu le plus visité à Metz ?

        C'était fort loin d'être le cas alors que j'étais messin.

        Il y avait plus de monde un seul samedi soir dans les discothèques que tout le mois à la cathédrale et bien plus de personnes fréquentaient chaque jour les N.G.

         

        Pour ce qui est de la télé je suis de votre avis, à l'exception de quelques documentaires il n'y a pas grand chose pour me captiver, un dirigeant de grande chaîne a parlé de temps de cerveaux mis à la disposition de Coca-cola...

        Mais vous et moi - surtout moi - avons dépassé le temps de notre jeunesse.

         

    5
    Samedi 11 Février à 11:42

    Ils peuvent être amis avec d'autres enfants qui n'ont pas la télé, ou qui regardent peu la télé, ça ne manque pas : ce sont souvent des familles où on prend au sérieux l'éducation des enfants et leur bonheur. Dans ce cas, les enfants lient des amitiés durables, vous leur permettez de développer leur imagination et leur créativité, vous les laissez savourer leur enfance. Les enfants qui ont vécu sans télé n'en ont pas non plus quand ils partent de chez leurs parents, la télé ne leur manque pas.

    En ce qui concerne la cathédrale et les églises, je vous parle de visites touristiques. Je ne vous parle pas de pratique religieuse qui est en effet très faible dans notre société consumériste et dépressive. Les discothèques sont en général des hangars très moches, obscurs et bruyants, ça n'élève pas l'âme : ça occupe la jeunesse, ça rapporte du fric à quelques tenanciers. Le bellâtre Tragicomix aime les boîtes de nuit de Lutèce.

    Je me sens toujours jeune, cher Ouly !

      • Ouly
        Samedi 11 Février à 13:22

        « Je me sens toujours jeune, cher Ouly ! »

        Fort bien Philippe, je ne peux que faire le vœu que ça dure très longtemps encore.

         

        Et vous avez raison, les Amish semblent vivre...bien, c'est une autre question.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :