• Eat sushi

    Déroulède

     

    Le bar nous manque, n'est-ce pas Ouly ?

     

    Oui, France, on t'a vaincue, on t'a réduite même,

    Et comme il n'y a pas eu pour preuve le succès,

    A ton entourage encore on jette l'anathème,

    Et les Français s'en vont, rabaissant les Français.

     

    Que la faute fut grande et cette guerre folle.

    Qui le nie ? Ils sont là nos désastres d'hier.

    --> la suite <--

    NB. Les nouvelles plaques ne parlent pas français, elles ne connaissent pas les accents !


    votre commentaire
  • Faire et refaire

     

    Les lubies du maire socialiste nous coûtent cher :

    Gadget du Maire

    Gadget du Maire


    2 commentaires
  • Les parkings relais sont vides

    Stop

    Stop

    Stop


    votre commentaire
  • Publicité Decaux

    Il n'y a pas de héros

    On remet ça !

    Welcome to the village

    "Je n'ai jamais eu de compte en Suisse"

     

    Toujours plus grande pour la pub et la comm, la surface des panneaux augmente :

    "Combien d'enfants pourrait-on donc envoyer en Centres de loisirs contre ces deux panneaux ?

    Il ne s'agit pas, Monsieur le Maire, de dépenser toujours plus, mais de dépenser mieux.

    Alors oui, nous ne ferions pas les mêmes choix, cela va sans dire."

    L'équipe de Dominique Gros en 2004, avant d'être élue.

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL

    Decaux XXL


    votre commentaire
  • Les Profanes

    Voix de la Russie

    Poutine, futur Prix Nobel de la paix

    Poutine empêche de fermer une usine

    Des Gays attaquent la Cathédrale de San Juan en Argentine

    64,84% des Croates ont voté oui à la question de savoir si le mariage devait être défini par la Constitution comme "l'union entre un homme et une femme"

    Mariage pour tous, sauf...

    Les Européens attachés à la famille se réfugieront-ils bientôt en Russie ?

    Basta

     

    Vive Poutine, vive la Russie !

    Les pleureuses se sont invitées

    "C’est une belle leçon de diplomatie qu’a prodiguée la Russie (soutenue sans défaillance par la Chine, par ses autres partenaires « BRICS » comme le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud, mais aussi par une bonne partie du monde) en réussissant à faire prévaloir la légalité internationale et les grands principes onusiens contre les partisans de l’ingérence à tout va. Ne nous y trompons pas : pendant quelques jours, le monde a bel et bien frôlé la catastrophe et la guerre mondiale. Que Russes et Américains se soient mis d’accord sur le principe d’une solution politique et diplomatique ne peut que réjouir les gens de bonne volonté qui prônent et espèrent depuis de longs mois l’amorce d’un processus de négociation en Syrie. En espérant que la dynamique de paix sera contagieuse."

    Michel Raimbaud, ex-Ambassadeur, le 13 octobre 2013


    1 commentaire
  • Alexy, 42 km en 3 heures, génial !

    Metz ville sportive

    Foulées Haganis

     

    Pour son 2ème marathon, Alexy montre une maîtrise impressionante.

    37ème sur 1 181 participants classés, moyenne de 14,6 km/h, c'est un vrai champion !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Première femme :

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    La Reine de la Mirabelle :

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Les 3 gagnants du marathon (ils ont eu froid mais reviendront l'année prochaine) :

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Le Général Patrick Ribeyrol, Gouverneur militaire :

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy et une partie de ses supporters :

    Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    Alexy ne finit plus de nous impressionner... Un grand bravo à lui !! Jean


    votre commentaire
  • Alexy, 42 km en 2 heures 52 !

    7 km de marche pour ces dames qui ont le moral et qui clôturent la course !


    votre commentaire
  • Tape-à-l'oeil


    votre commentaire
  • Retrait des dossards

    Alexy, 42 km en 2 heures 52

    Les caliquots pas écolos (PVC) chers à René Darbois (EELV) !


    votre commentaire
  • Babylon Circus - Never stop

     

    "Many of their songs have tackled political and social topics. For example, the Iraq War, which they strongly opposed, became a major subject for Babylon Circus in 2003."

    Babylon circus


    votre commentaire
  • Manifestation de gauche à Metz

     

    Pas très beaux papy et mamie :

    No austerity for papy and mamy


    votre commentaire
  • Stations pour daltoniens

    Bus vandalisé

     

    Il va bientôt falloir respecter la nouvelle charte graphique de Metz : ces couleurs criardes seront obligatoires pour les volets, portes, fenêtres, etc.

    Tape-à-l'oeil

    Tape-à-l'oeil


    2 commentaires
  • Les parkings relais sont vides

     

    ça ne pourra durer longtemps comme ça !

    Les bus sont nombreux mais vides

    Les bus sont nombreux mais vides

    Les bus sont nombreux mais vides


    1 commentaire
  • Saignée sous surveillance

    Le Mettis prend l'eau

    Metz bien gérée ?

    Dans le bus, pas de place pour l'incivilité !

    Bravo Efluid !

    Grande mosquée de Metz

    Gros le magnifique

    Les clignotants passent au vert

    --> télécharger Metz Mag d'octobre 2013 <--

    Pour confirmer ce qui ne va pas à Metz, il suffit de lire les auto-félicitations dans Metz Mag, avec tableaux à la clé : la dernière fois, c’était "Metz est bien gérée". Cette fois, Metz est une "ville sûre". La prochaine, je propose Metz, "ville propre". Et puis, on peut recommencer régulièrement avec ces quelques sujets, jusqu'à ce que la population se rende enfin compte de son bonheur.

    Je cite, à la page 6 : "Les clignotants passent au vert. Les remontées dans les différents quartiers sont positives. La délinquance générale à Metz a diminué sur l’année 2013."

    Le tableau de la page 7 montre une amélioration constante et régulière de la sécurité depuis 2007 :

    Les clignotants passent au vert

    Bravo Monsieur le Maire !

    Metz : un couple sauvagement agressé au centre-ville

    Agression à la machette au centre de Metz

    Hacène Lekadir en remet une couche page 33 :"Alors que la sécurité reste une mission régalienne de l’Etat, la Ville de Metz garantit la tranquillité publique et la sécurité de tous. Ainsi, c’est un dispositif complet, à la fois préventif et répressif, qui est en place dans la ville. Et la stratégie s’avère payante puisque Metz se distingue avec des chiffres de la délinquance en net recul depuis 2007".

    Puis, un peu plus bas : "Metz reste une ville sûre. L’action des pouvoirs publics dans ce domaine reste continue. La sécurité reste une priorité, une affaire de professionels, qui s’exerce par le maintien d’une vigilance accrue en faveur d’une tranquillité renforcée."

    Dormez tranquilles braves gens... si vous croyez à ces chiffres et ces affirmations !

     

    On trouve enfin dans Metz Mag une petite présentation d'Efluid, mettant ainsi en avant une belle réalisation (page 31) :

    "Sa fonction première consiste au comptage d’un fluide, qui va ensuite générer la facturation client. Ce logiciel gère l’ensemble des processus métiers, de la relève des compteurs à la comptabilité, en passant par la gestion des matériels, des contrats et de la facturation."

    "À terme, 35 millions de clients en France seront concernés par Efluid."

    "Depuis le 1er janvier 2013, la société Efluid est une filiale détenue à 60 % par UEM, à 30% par ErDF et à 10 % par la Caisse des Dépôts."

    "La société compte aujourd’hui 75 salariés - ingénieurs et techniciens. D’ici un an, nous serons une centaine. Efluid a de très belles perspectives devant elle. Selon nos projections, dans 10 ans, la société comptera entre 150 et 200 salariés."

    Merci encore au Maire socialiste, Dominique Gros, d'avoir instauré une taxe sur la consommation d'électricité, qui frappe avant tout les familles.

     

    Page 32, "Metz demain" revient sur le coût de l'inauguration du Mettis : 1 300 000 euros !

    "Contrairement à ce que prétendent le Maire de Metz et Le Président de Metz Métropole, la facture ne sera pas de 350 000 euros. En effet, les 710 000 euros maintenus pour la Nuit Blanche sont liés à cette inauguration (...) A cela se rajoutent 550 000 euros supplémentaires votés par Metz Métropole et qui se répartissent de la sorte : 120 000 euros pour des gadgets Mettis , 100 000 euros pour le spectacle place de la République, 100 000 euros de gardiennage privé, 50 000 euros pour l’apéritif géant place de la Gare.

    Qui plus est, on pourrait même rajouter : le coût du village partenaire installé sur l’Esplanade, les spectacles et animations prévus dans d’autres communes de Metz Métropole, les heures supplémentaires des agents municipaux et des chauffeurs de bus, les salaires des agents de Metz Métropole mobilisés depuis des mois pour cette inauguration.

    Comment pourrions-nous cautionner de telles dépenses alors même que Metz Métropole vient de refuser les subventions aux transports scolaires ce qui double le prix des abonnements scolaires par rapport à l’an dernier."


    votre commentaire
  • La saignée du mettis de Royale à Woippy

     

    La tendance est baissière :

    La balafre du Mettis


    1 commentaire
  • Le Mettis prend l'eau

    La facture après la teuf

    Karl Marx, citoyen d'honneur de la ville de Metz :

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    Au coin :

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    Les 7 voitures vont repartir par la route à Marseille...

    La facture après la teuf

    Le nettoyage du sol sera réalisé par les services municipaux, très sollicités.

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf

    La facture après la teuf


    votre commentaire
  • Interruption sacrilège de la messe des Rameaux à la cathédrale de Metz

    Bravo Monseigneur !

    Les pleureuses se sont invitées à l'arrivée du marathon

    Basta

    Gay pride dans les rues commerçantes de Metz

    Hommage public à Notre-Dame de Metz

    Gentil syndicaliste persécuté

    Ensemble, sauvons le régime local

    Un 4e calvaire à la déesse Raison

    Fiertés messines

     

    Je publie ci-dessous un article très intéressant que m'a expédié Jetlagay le 22 août 2013.

    Une nouvelle association

    Jeudi 15 août 2013, une tradition Mosellane est critiquée par les membres d'une nouvelle association de la ville de Metz. Des défenseurs de la laïcité baptisés "Les Profanes" dénoncent la présence de Dominique Gros, Maire de la ville, sur les lieux d'une cérémonie religieuse place Saint-Jacques. Si les Femens se sont fait connaître par leurs poitrines dénudées, les Profanes se feront-ils remarquer en exposant à l'air libre leurs parties génitales ? Personne n'est en droit d'en douter car, comme pour le mouvement féministe Ukrainien, ils sont capables du pire. Mais qui sont ces nouveaux fervents défenseurs de la laïcité ? Puisque les lumières doivent être allumées et les bougies éteintes, voilà quelques explications qui vont sans doute vous éclairer.

    Qui sont-ils ?

    Les Profanes présents pour leur première manifestation le 15 août, sont pour la plupart des homosexuels appartenant à l'association LGBT de Metz (oui encore eux !) On y rencontra notamment : Stéphane le fondateur de l'association Couleurs Gaies, Vincent le petit ami du Président de Couleurs Gaies, le frère du Président de Couleurs Gaies, et un membre actif de la CNT et de l'association LGBT. On est en droit de se demander, d'une part, si Couleurs Gaies n'est pas une entreprise familiale, et d'autre part si l'association "Les Profanes" n'est pas une organisation annexe à celle de Couleurs Gaies. Mais dans quel but ? Faire respecter la laïcité, me diriez-vous ? Que nenni ! La vérité, c'est qu'ils n'en ont absolument rien à faire de la laïcité, et je vais vous expliquer pourquoi.

    Dans quel but ?

    On pourrait se féliciter de la création d'une nouvelle union qui défendrait les valeurs laïques de notre pays ? Oui, à condition que cela soit un combat pour la France et complètement dépourvu d'ambition personnelle ! Or, tout comme les Femens, les Profanes soutiennent une loi qui accompagne un projet de destruction de la civilisation française consistant à abattre le père, la famille, la filiation, la morale, les réalités biologiques, anthropologiques, les valeurs républicaines et catholiques, et tout ce qui structure la civilisation française. Pour que cette oligarchie mondialiste soumette le peuple, ils se doivent de l'anéantir en détruisant toute possibilité de résistance ! Cette soumission s'obtient par la féminisation et l'homosexualisation en faisant du peuple des consommateurs sodomites abrutis ! Toute personne qui résiste à cette idéologie progressiste ne peut être qu'un facho catholique !

    Une idéologie Politique

    L'association LGBT dont dépendent les Profanes, sont des confréries tenues par des disciples appartenant au mouvement politique d'extrême gauche. Ils sont anti-chrétiens, anti-nationaux, mondialistes, communautaristes et communistes. S'ils en avaient les moyens, ils seraient très certainement franc-maçons. Cet ordre politico-sexuel est très puissant en politique, c'est un réseau communautaire et solidaire qui ne se fonde pas sur des raisons de politique et d'idées mais sur des raisons de pratique sexuelle. Cette minorité victimaire tend à se faire passer pour une communauté opprimée dont le but est d'obtenir des lois d'exception et des avantages. Ils sont donc par ce fait antirépublicains car ils fonctionnent uniquement sur des privilèges communautaires, or, je vous le rappelle : la France est une et indivisible ! Des privilèges qu'ils ne peuvent obtenir qu'avec l'appui de certains représentants politiques qui partagent généralement la même idéologie. L'électorat traditionnel ayant fui ces partis, il ne reste à ces politicien(ne)s que les minorités, les syndicalistes et bientôt les étrangers (via le droit de vote qui ne manquera pas de leur être accordé) pour parvenir et se maintenir au pouvoir. Les élu(e)s que ces bobos socialos affectionnent et qu'ils ont portés aux premières marches de l'Elysée au moyen d'une propagande bien rodée, sont en règle générale ceux qui respectent le moins la laïcité.

    Pourquoi ?

    Les politiciens qui bafouent la laïcité sont ceux qui apportent le plus de privilèges aux communautés religieuses et sexuelles ! Comme ces communautés représentent un réservoir d'électeurs, il serait donc malvenu pour ces politiciens bien-pensants de faire respecter la laïcité ! Les dirigeants de l'association Couleurs Gaies et du lobby gay favorisent toujours et apportent leur soutien aux responsables politiques qui leur permettent d'obtenir des avantages communautaires. En cela ils sont très semblables aux communautés religieuses dont les membres ne voteront évidemment jamais pour des partis politiques susceptibles de faire respecter la laïcité ! De par ce fait, les Profanes sont en totale contradiction avec le combat qu'ils semblent vouloir mener.

    Qui pour la laïcité ?

    La seule candidate à vouloir faire respecter la laïcité dans ce pays est Marine Le Pen et son parti. Pourtant, au lieu de voter pour le Front National, Couleurs Gaies, en bons républicains qu'ils sont, avait appelé les homosexuels à faire barrage et à voter pour la gauche, ou même l'extrême gauche, et ce en sachant pertinemment que ces partis politiques ne sont en aucun cas des défenseurs de la laïcité puisqu'une partie non négligeable de leur électorat n'est pas favorable à cette valeur républicaine ! Bertrand Delanoé, Martine Aubry et bien d'autres en sont des exemples flagrants ! Aucune cohérence... Certes, avec Marine Le Pen et le Front National, il n'y aurait plus de subventions pour financer le communautarisme et évidemment il n'y aurait jamais été question de mariage pour tous ! Il est très difficile pour certains de nos concitoyens de ne pas céder à la tentation égoïste et paradoxale de vouloir tout et son contraire. Dans le magazine Zone Libre n°137 de l'association LGBT paru en Avril 2012 (et qui n'a de libre que le nom), Vincent, porte-parole des Profanes et petit ami du Président de Couleurs Gaies, nous expose son point de vue. Il est conscient que le mariage pour tous et l'adoption par les couples de même sexe paraissent des sujets bien dérisoires par rapport aux préoccupations des Français. Mais quand bien même il serait d'accord sur toutes les propositions et solutions qu'apporterait un parti politique aux problématiques économiques et sociales du pays, il ne voterait pas pour celui-ci si les avantages communautaires qu'il défend n'étaient pas garantis ! Influençant certainement d'autres homosexuels, il écrit, je cite : "Non, décidément, si je votais pour un(e) candidat(e) opposé(e) au mariage et à l'adoption par des couples homos, ce serait me considérer comme un sous-citoyen, ou un sous-homme, juste bon à se taire et à payer ses impôts." Vincent a en réalité de quoi s'inquiéter. En capitulant face à un système qui progressivement détruit la civilisation Française, dénature sa population, gangrène son identité et ruine la Nation, il sera en effet le sous-citoyen qu'il redoute de devenir ! Vincent viendra-t-il nous expliquer, alors qu'il n'a pas d'enfant et n'a à se préoccuper que de sa petite personne, comment nos concitoyens doivent interpréter ses propos ? N'est-ce pas là la preuve d'une immaturité politique et d'un égoïsme flagrant ? Ce qui est utile à la nation tout entière ne l'emporte malheureusement plus sur le désir du plus petit nombre. Désormais, privilégier son propre confort au détriment de celui du peuple n'est plus une attitude réservée à nos élites ! Je vous rappelle que Matthieu Gatipon-Bachette, et Stéphane, les Présidents de Couleurs Gaies, oeuvrent dans la politique au côté d'Europe Ecologie Les Vert (EELV), parti qui ne se distingue guère par sa cohérence ni son efficacité !

    Les Profanes, à quoi ça sert ?

    Que se cache-t-il donc derrière Les Profanes ? On parierait sur un prétexte supplémentaire afin de toucher des subventions, remplir les caisses de Couleurs Gaies, et servir les intérêts de la cause et de l'idéologie LGBT. Leur but n'est-il pas de lutter contre l'homophobie ? Eh bien NON, même pas ! Ce sont des escrocs qui vivent de l'homophobie et l'engendrent ! Ils oeuvrent non pas à faire accepter les homosexuels, mais ils les cantonnent à une image caricaturale aussi burlesque que dégradante ! Ils ne défendent pas les homosexuels mais les réduisent à leur pratiques sexuelles, et commettent un grossier amalgame entre sexualité et identité de genre. Le poète Mano Solo chantait : "je suis esprit avant d'être un corps". Il doit sans toute se retourner dans sa tombe tout comme Jeanne d'Arc dans son urne. Il est en effet sidérant d'observer le mépris que les dirigeants de ces deux associations jumelles affichent tant pour la France et son peuple (comme nous l'avons analysé précédemment) que, ironie suprême, pour la minorité qu'ils sont censés défendre.

    Conclusion : Soyez des êtres éclairés : pour la sauvegarde de la laïcité, luttez contre le communautarisme religieux. Mais pour conserver la fierté de sa différence, plutôt que d'obtenir "le droit à l'indifférence", luttez contre les lobbies LGBT dont l'idéologie est autodestructrice et obscurantiste.

    Ajout le 15 octobre 2013 :

    Les Profanes


    2 commentaires
  • Le Mettis et vous !

    Stations pour daltoniens

    La facture après la teuf

    Les clignotants passent au vert

    Conception socialiste

    La gabegie socialiste continue

    Rustines

     

    Important dispositif policier pour poules mouillées :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    L'apéritf est un jus de pomme gratuit. Normal, on nous prend pour des pommes ! Mais il y a finalement peu de pommes à faire la fête.

    Le Mettis prend l'eau

    Je vois aussi un parapluie sur le Château d'eau ; que d'eau, que d'eau !

    Le Mettis prend l'eau

    Jazz-Band du Conservatoire ; sur les chaises vont prendre place les maires de Metz Métropole, dont les habitants crachent au bassinet :

    Le Mettis prend l'eau

    Belle inauguration, le temps est à la hauteur de l'évènement :

    Le Mettis prend l'eau

    Drôles d'oiseaux et Art Blaxon :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Un des obligés offre des parapluies aux huiles :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Les Gens de Couleur (pudiques, ils portent un cache-sexe) accompagnent le bus officiel de Jean-Luc Bohl, entouré des voitures avec chauffeurs :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

     Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    NB. En vert, avec les poireaux, c'est un mec.

    Le Mettis prend l'eau

    En dehors des obligés, de leurs familles, des artistes payés, des distributeurs de gadgets et jus de pomme, des journalistes, il y a peu de monde : on est loin d'une fête populaire.

    Le Mettis prend l'eau

    Mettis, le Met', la fête, c'est ce qui est écrit sur les bus :

    Le Mettis prend l'eau

    ça ne rigole plus :

    Le Mettis prend l'eau

    Quelques dangereux extrémistes sont bien encadrés, la police est nerveuse, l'ambiance est tendue :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Bravo au billet d'humeur suivant (du 6 octobre) :

    La métropole messine inaugurait en grande pompe (au sens propre et figuré d'ailleurs) cet autobus à haut niveau de service. C'est normal qu'un tel événement donne lieu à quelques festivités. Peut-être que le programme aurait pu être un peu moins riche car au moment où les finances de notre pays sont plutôt basses, faire un tel étalage d'animations n'est sans doute pas compris par beaucoup d'entre nous.

    Je pensais que cette fête en particulier l'inauguration officielle allait être très populaire.

    Il y avait peu de monde, mais beaucoup de policiers effectuant des contrôles à chaque rue. Sans doute pour protéger Monsieur le Premier Ministre. J'ai par contre été frappé par ces quelques personnes courageuses qui ont tenté de crier leur désaccord avec la politique actuelle de notre gouvernement. Encadrées par des agents, malmenées, bousculées, mises à terre à 50 mètres des officielles, elles ont été traînées à l'extérieur du périmètre de sécurité.

    Je regrette que dans le pays des droits de l'homme, dans une ville emblématique pour la liberté, les autorités fassent pratiquer de telles méthodes.

    Patrick Chretien, Président National Familles de France, Président COGEHAM Metz

     

    Hacène Lekadir a envie de gerber devant un bébé --> taclé par Patrick Chretien

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Ceux dont les habitants crachent au bassinet :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Place des Anges : on va nous lancer des plumes (une armée de balayeuses interviendra après la fête), en attendant, c'est de l'eau purificatrice :

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    Le Mettis prend l'eau

    La météo socialiste : le Président Hollande lors de son investiture, ou le Mettis pour son inauguration... Je trouve que cette pluie symbolise bien le nettoyage nécessaire de l'idéologie bobo mégalo-dépensière, représentée, pour le Mettis, par Jean-Luc Bohl (UDI), Dominique Gros (PS), et François Grosdidier (UMP) qui s'entendent comme cul et chemise.

    Le Mettis prend l'eau


    6 commentaires
  • Metz-Nancy à vélo

     

    Philippe et le double cyclone :

    Véloroute Charles le Téméraire

    Philippe au Vietnam :

    Véloroute Charles le Téméraire

    Merci à Jean-Baptiste et Thomas !


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires